15% des français arnaqués : comment éviter les arnaques lors d’un achat de véhicule ?

Sur les 6 millions de véhicules d’occasion vendus en France chaque année, 4 millions de transactions se font entre particuliers. Le constat est sans appel : 15% des français sont victimes d’une arnaque lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, selon l’étude réalisée par Obvy*.

Découvrir Reezocar !

L’achat d’un véhicule d’occasion est l’une des pires expériences pour un consommateur européen : faux vendeur (12%), fausse annonce (9,3%), compteur kilométrique trafiqué (9,3%), arnaque à l’épave (5,3%), arnaque au transporteur (2,7%), voiture volée (2,7%), véhicule non entretenu, voire même, dans certains cas, inexistant !

* Sondage réalisé par Diffusis pour Obvy entre le 6 et le 29 avril 2019 sur un panel représentatif de la population française de 1144 personnes.

 

Cela est notamment dû à l’asymétrie d’information qui existe entre le vendeur et l’acheteur, au besoin du vendeur de vendre rapidement un véhicule stocké pour éviter sa dépréciation, à l’hétérogénéité des pratiques et au sérieux des vendeurs (Particuliers, Professionnels Indépendants, Concessionnaires, …).

Selon Obvy, dans 28 % des cas d’arnaques « les véhicules achetés n’existent pas, et leurs soi-disant ventes ne servent qu’à dépouiller les victimes, en les faisant payer pour un bien inexistant ».

 

Alors, comment éviter les arnaques ?

La start-up Reezocar sécurise l’achat et le financement de véhicule en France et en Europe. Positionné 100% du côté de l’acheteur, Reezocar garantit au particulier un accompagnement du début à la fin de son projet automobile. Pour éviter aux acheteurs des déconvenues, Reezocar privilégie les réseaux de vendeurs professionnels, jugés plus fiables que les réseaux de particuliers, notamment à l’étranger.

 

La première étape consiste à vérifier que le véhicule existe bel et bien ! Un conseiller Reezocar prend contact auprès du vendeur pour s’assurer de la cohérence des renseignements fournis puis une inspection du véhicule est réalisée sur plus de 100 points de contrôle via un réseau de 4000 spécialistes en Europe. Le rapport d’inspection, comprenant une centaine de points d’attention, une note du véhicule et une recommandation finale, est alors envoyé au client pour lui permettre de prendre une décision d’achat en toute connaissance de cause.

 

Comment sécuriser le paiement ?

En effectuant un paiement non sécurisé, par chèque de banque (25,5%) ou chèque bancaire (21,4%), les particuliers s’exposent facilement et sont la cible de nombreuses escroqueries.

Selon Obvy, « 76,8% des personnes interrogées admettent ne pas savoir reconnaître un chèque de banque falsifié d’un vrai chèque de banque. »

 

« Nous créons une vraie relation de confiance avec nos clients et les accompagnons avec beaucoup de bienveillance dans leur parcours d’achat. Lorsqu’un client décide d’acheter un véhicule, nous lui garantissons la sécurisation de son achat : le véhicule a été vu et vérifié, la société du vendeur a été contrôlée via le numéro intracommunautaire, les informations juridiques, l’IBAN ainsi que le numéro VIN du véhicule figurant sur la carte grise. Il a ainsi l’assurance de réaliser son achat l’esprit serein et d’acquérir le véhicule qu’il désirait. »

Laurent POTEL, Co-fondateur et CEO de Reezocar.

 

Acheter en toute sécurité

 

Plusieurs options de paiement existent chez Reezocar :

  • La première, la plus largement utilisée, est le virement. Après la certification Reezocar sur l’exactitude des informations du vendeur, l’acheteur a la possibilité d’effectuer un paiement par virement bancaire.
  • En tant que tiers de confiance, la start-up peut également, dans un premier temps, acheter le véhicule au vendeur, notamment lorsqu’il s’agit d’un achat à l’étranger. L’acheteur peut ensuite sécuriser son paiement en réglant la somme avancée directement à Reezocar.
  • Troisième option : l’acheteur peut envoyer un chèque de banque à la start-up, celle-ci le réceptionne et le transmet à un convoyeur, partenaire Reezocar, chargé de récupérer le véhicule. En échange des clés de la voiture, le convoyeur fait remplir les certificats de cessions et remet en main propre le chèque de banque au vendeur avant d’effectuer la livraison du véhicule à l’endroit désiré par le client.  

La mission de Reezocar, faciliter et sécuriser l’achat et le financement de véhicule dans toute l’Europe, s’est concrétisée pour plus de 9000 clients satisfaits. Aujourd’hui, Reezocar obtient une note de satisfaction globale ainsi qu’un taux de recommandation de ses services optimaux. En effet, « 94% de nos clients nous recommandent » confie Laurent POTEL.

Vous aimerez aussi...

Tesla Semi : un camion 100% électrique bientôt sur nos routes ?

Tesla Semi : un camion 100% électrique bientôt sur nos routes ?

Lire la suite
Les rétroviseurs bientôt remplacés par des caméras : une bonne idée ?

Les rétroviseurs bientôt remplacés par des caméras : une bonne idée ?

Lire la suite
Cupra, nouveau partenaire « automobile et mobilité » du FC Barcelone

Cupra, nouveau partenaire « automobile et mobilité » du FC Barcelone

Lire la suite
Mini Remastered Performance : une série limitée pour les 60 ans de la Mini

Mini Remastered Performance : une série limitée pour les 60 ans de la Mini

Lire la suite