Barème du nouveau malus écologique 2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes.

Quel est le barème du nouveau malus écologique en 2022 ?

 

Les nouvelles règles du malus écologique de 2022

Dès le 1er janvier 2022, un nouveau malus écologique entre en vigueur. Abaissement du seuil de déclenchement, augmentation du plafond et création d’une taxe au poids : découvrez toutes les nouveautés à connaître.

Un nouveau malus écologique dès le 1er janvier 2022

Alors que le bonus écologique actuel n’est remplacé qu’au 1er juillet 2022, le nouveau malus écologique, pour sa part, entre en vigueur dès le 1er janvier. Comme le prévoit l’Article 55 de la loi de finances pour 2021, le barème se durcit et va concerner davantage de véhicules. Ainsi, à partir du 1er janvier 2022 :

  • le seuil de déclenchement du malus écologique est abaissé à 128 grammes de CO2/km, contre 133 en 2021 ;
  • la barre des 2 000 € de malus écologique est atteinte à partir de 159 grammes de CO2/km, contre 164 par le passé ;
  • le seuil de 10 000 € de malus est atteint dès 186 grammes de CO2/km, contre 191 auparavant ;
  • le montant maximal du bonus écologique est désormais de 40 000 € (pour des émissions supérieures à 223 grammes de CO2/km), contre 30 000 € à l’heure actuelle (au-delà de 218 grammes de CO2/km).
CO2 (g/km) Montant
2021
Montant
2022
Hausse 21/22 (€)
128 50 + 50
129 75 + 75
130 100 + 100
131 125 + 125
132 150 + 150
133 50 170 + 120
134 75 190 + 155
135 100 210 + 110
136 125 230 + 105
137 150 240 + 90
138 170 260 + 90
139 190 280 + 90
140 210 310 + 100
141 230 330 + 100
142 240 360 + 120
143 260 400 + 140
144 280 450 + 170
145 310 540 + 230
146 330 650 + 320
147 360 740 + 380
148 400 818 + 418
149 450 898 + 448
150 540 983 + 521
151 650 1 074 + 424
152 740 1 172 + 432
153 818 1 276 + 458
154 898 1 386 + 488
155 983 1 504 + 521
156 1 074 1 629 + 555
157 1 172 1 761 + 589
158 1 276 1 901 + 625
159 1 386 2 049 + 663
160 1 504 2 205 + 701
161 1 629 2 370 + 741
162 1 761 2 544 + 783
163 1 901 2 726 + 825
164 2 049 2 918 + 869
165 2 205 3 119 + 914
166 2 370 3 331 + 961
167 2 544 3 552 + 1008
168 2 726  3 784 + 1058
169 2 918 4 026 + 1 108
170 3 119 4 279 + 1 160
171 3 331 4 543 + 1212
172 3 552 4 818 + 1266
173 3 784 5 105 + 1321
174 4 026 5 404 + 1378
175 4 279 5 715 + 1 436
176 4 543 6 039 + 1496
177 4 818 6 375 + 1557
178 5 105 6 724 + 1 619
179 5 404 7 086 + 1 682
180 5 715 7 462 + 1 747
181 6 039 7 851 + 1 812
182 6 375 8 254 + 1 879
183 6 724 8 671 + 1 947
184 7 086 9 103 + 2017
185 7 462 9 550 + 2 088
186 7 851 10 011 + 2 160
187 8 254 10 488 + 2 234
188 8 671 10 980 + 2 309
189 9 103 11 488 + 2 385
190 9 550 12 012

Les conséquences du nouveau malus écologique

Pour mieux comprendre l’impact du nouveau malus écologique de 2022, il suffit de s’intéresser à l’évolution de son montant pour certains véhicules les plus populaires en France. À titre d’exemple, son coût progresse de :

  • + 50 € pour la Dacia Sandero III 1.0 TCe CVT (128 grammes de CO2/km) ;
  • + 50 € pour la Volkswagen Polo VI GTI (131 grammes de CO2/km) ;
  • + 90 € pour le Peugeot 2008 II 1.2 PureTech S&S (137 grammes de CO2/km) ;
  • + 100 € pour le Peugeot 5008 II 1.6 THP S&S 165 (140 grammes de CO2/km) ;
  • + 418 € pour le Renault Captur II 1.3 TCe 130 (148 grammes de CO2/km) ;
  • + 741 € pour le Volkswagen T-Roc 2.0 TSI 300 (161 grammes de CO2/km) ;
  • + 1 947 € pour la Renault Megane II 1.8 TCe 300 (183 grammes de CO2/km) ;
  • + 4 598 € pour le Porsche Cayenne III S (213 grammes de CO2/km).

La création d’un malus écologique au poids

Si l’État maintient ses aides pour les mobilités « plus propres », notamment en ayant créé un bonus écologique pour les voitures électriques d’occasion, il poursuit dans le même temps son combat contre les modèles les plus polluants. Parmi les nouveautés redoutées, l’application d’un nouveau malus au poids à partir du 1er janvier 2022. En voici les principales règles :

  • il s’applique lors de l’immatriculation d’un véhicule neuf ;
  • le seuil de déclenchement est de 1 800 kg ;
  • son coût est de 10 € par kilo au-delà de 1 800 kg ;
  • il se cumule avec le malus écologique, dans la limite de 40 000 €.

À titre d’exemple, cela représente un coût supplémentaire de 7 000 € pour un véhicule de 2,5 tonnes, à l’image du Mercedes GLS par exemple. En revanche, vous profitez d’une exonération de malus au poids :

  • pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable ;
  • pour les personnes en situation de handicap achetant un véhicule accessible aux fauteuils roulants ;
  • pour les familles nombreuses achetant un véhicule d’au moins 5 places (200 € d’exonération par enfant).

Ce qui ne change pas avec le malus écologique de 2022

Malgré ces différentes nouveautés, certains aspects du malus écologique ne changent pas en 2022 :

  • il ne s’applique que lors de la première immatriculation d’un véhicule neuf ;
  • il ne concerne que les véhicules de tourisme ;
  • son montant correspond au maximum à 50 % du prix du véhicule (incluant le malus au poids) ;
  • vous le payez lors de votre demande de certificat d’immatriculation.

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Le seuil de déclenchement du malus écologique est abaissé de 5 grammes de CO2/km.
  • Son montant maximal est de 40 000 € en 2022, soit 10 000 € de plus qu’en 2021.
  • Un malus au poids est créé à partir du 1er janvier 2022.

LE POINT DE VUE DE LAURIE

« Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la date de commande ou d’achat du véhicule neuf qui fait foi, mais bien la date d’immatriculation. Ce sera donc bien le barème de 2022 qui s’applique si vous immatriculez votre voiture après le 1er janvier, y compris si vous l’avez commandée en 2021. »

Vous aimerez aussi...

Présentation et avis du Land Rover Ranger Rover de 2022

Présentation et avis du Land Rover Ranger Rover de 2022

Lire la suite
Paiement par empreinte digitale sur ma voiture : c’est la nouvelle proposition de Mercedes !

Paiement par empreinte digitale sur ma voiture : c’est la nouvelle proposition de Mercedes !

Lire la suite
Nouveau décret des aides à l’acquisition de véhicules verts : quelles règles en 2022 ?

Nouveau décret des aides à l’acquisition de véhicules verts : quelles règles en 2022 ?

Lire la suite
D’où viennent les voitures importées en France

D’où viennent les voitures importées en France

Lire la suite