Comparatif : la Peugeot 208 VS la Volkswagen Polo 

Temps de lecture estimé : 6 minutes.

Comparatif : la Peugeot 208 face à la nouvelle Volkswagen Polo 

Lancée en 2018, la Peugeot 208 a largement participé à la montée en gamme de la marque française. Face à elle, l’indémodable Volkswagen Polo, récemment restylée, poursuit tranquillement sa carrière. Mais avec un prix légèrement plus élevé que la citadine du lion, l’Allemande peut-elle se faire voler la vedette ? 

Elle fait désormais partie du paysage automobile. La nouvelle génération de la Peugeot 208 est rapidement parvenue à se faire une place sur le marché ultra-concurrentiel des citadines. Grâce à son style dynamique et à sa présentation moderne, la petite française gagne en légitimité, avec une montée en gamme inéluctable. 

Il faut dire que la Peugeot 208 doit pouvoir faire face à la référence de la catégorie, la Volkswagen Polo. En place depuis plus de 30 ans, la citadine allemande en est déjà à sa 6ème génération. En juin dernier, la marque a lancé la version restylée du modèle, avec des retouches minimalistes. 

Le choix du style 

Au premier coup d’oeil, si vous êtes à la recherche d’un véhicule avec du caractère, vos yeux se porteront d’abord sur la 208. La Française a tout pour vous plaire avec ses feux de jour verticaux, ses ailes galbées et ses lignes de caisse très marquées. 

Les designers de Peugeot ont poussé dans le détail en plaçant des passages de roues différents de la couleur de la carrosserie de base. Ce qui lui offre un style largement moins conventionnel que la Polo.  

Votre enthousiasme sera bien donc moins important face à la citadine allemande. Une chose est sûre, le modèle est une fois de plus réussi en optant pour un style très proche de sa grande soeur, la Golf. 

Mais cette sixième génération restylée manque de caractère. Ses traits sont beaucoup plus consensuels que la Peugeot. À noter que cette version restylée ajoute simplement de nouveaux feux à matriciels l’avant, et des nouveaux blocs de phares à l’arrière. 

Des univers différents à l’intérieur 

Tout comme à l’extérieur, les deux citadines se distinguent aussi à bord. La Polo s’offre une présentation sobre et épurée, dans l’ère du temps. Dans cette version actualisée, chaque finition bénéficie d’une instrumentation entièrement numérique et d’un écran central plus grand qu’auparavant. 

Volkswagen Polo

Pour le reste, la Polo n’évolue que très peu. L’ensemble apparaît toujours très austère, mais offre une qualité supérieure lui permettant de vieillir correctement dans le temps. 

 

Peugeot 208

Du côté de chez Peugeot, la 208 s’offre un style plus lumineux et plus original. Le système i-Cockpit comprenant le petit volant, l’écran multimédia de 10 pouces et l’instrumentation 100% numérique avec technologie 3D agrémente l’habitacle d’une touche très futuriste. Malgré son arrivée sur le marché fin 2019, la 208 est loin d’être larguée face à la nouvelle Polo. 

Les deux citadines proposent des aides à la conduite derniers cris, comme le front assist, le maintien d’aide dans la voie ou encore la conduite semi-autonome (avec régulateur de vitesse adaptatif). 

Petite avantage pour la Polo, qui se montre légèrement plus à jour que la 208 grâce à son récent restylage. 

 

L’habitabilité 

En revanche, Volkswagen n’a plus rien à prouver en termes d’aspects pratiques. Une fois de plus, le constructeur allemand démontre son expertise en la matière et domine largement son rival. Les passagers arrière sont bien mieux accueillis que dans la 208. L’espace aux jambes et la garde au toit se révèlent être plus importants dans la Polo. 

Volkswagen Polo

Pour autant, la 208 n’a pas à rougir. Bien que la petite lionne se limite considérablement au niveau du volume de coffre avec seulement 264 litres (contre 351 litres pour la Polo), les passagers arrière pourront tout de même voyager sur des courts trajets. Des mensurations limitées dues à l’inclinaison de la lunette arrière plus marquée que sur l’Allemande. 

La Volkswagen Polo remporte haut la main le match de l’habitabilité ! 

 

Des motorisations sobres

Sous leur capot, les deux citadines se distinguent aussi. D’un côté, Volkswagen fait le choix d’une gamme de motorisations purement essence. Tandis que la 208 est disponible avec différents blocs essence, mais aussi un diesel et même une version 100% électrique. Nous avons fait le choix de comparer les deux motorisations les plus vendues à savoir le 1.2 PureTech 100 de Peugeot face au 1.0 TSI 95 de Volkswagen. 

Logé sur la 208, le 1.2 PureTech 100 offre un bel agrément de conduite. Les relances sont relativement franches grâce à ses 205 Nm disponibles dès 1 750 tr/mn et à la boîte manuelle à six rapports très bien étagée. Toutefois, ce bloc se révèle être un peu plus bruyant que le 1.0 TSI de Volkswagen.

Peugeot 208

Ce dernier offre un agrément de conduite tout aussi remarquable. Au démarrage, le bloc se lance en silence. Mais contrairement au moteur de la 208, il encaisse moins bien les hauts régimes et a tendance à s’essouffler. Et ça, malgré un bon étagement de la boîte manuelle.

Rassurez-vous, si ces 3-cylindres ne sont pas des foudres de guerre, ils sauront largement répondre à vos besoins de la vie quotidienne. Côté consommation, les deux moteurs affichent entre 5 et 6,5 l/100 km, tout dépendra de vos trajets et de votre sollicitation de la pédale de droite ! 

Les prix 

En termes de tarifs, la Peugeot 208 Puretech 100 Allure et la Volkswagen Polo TSI 95 Carat se tiennent dans un mouchoir de poche. La Française demande 20 400 € contre 20 810 € pour l’Allemande. 

Mais à ce tarif, la Polo affiche plus d’équipements que sa rivale. De série, on retrouve le système de navigation, les feux à LED, les radars de stationnement avant ou encore le combiné d’instrumentation numérique. Pour doter sa 208 des mêmes équipements, il faudra piocher dans le catalogue de Peugeot.

Vous aimerez aussi...

Lamborghini lance un NFT de son ultime Aventador

Lamborghini lance un NFT de son ultime Aventador

Lire la suite
Les tendances du marché automobile

Les tendances du marché automobile

Lire la suite
Renault : des milliards d’euros pour développer une gamme entièrement électrique dès 2030 

Renault : des milliards d’euros pour développer une gamme entièrement électrique dès 2030 

Lire la suite
Toyota bZ4x : voici le premier SUV 100% électrique de la marque

Toyota bZ4x : voici le premier SUV 100% électrique de la marque

Lire la suite