Fin des moteurs thermiques pour Audi à l’horizon 2033

Temps de lecture estimé : 4 minutes.

Fin du thermique : quel est le calendrier d’Audi ?

 

Audi : une gamme 100 % électrique à partir de 2033 ?

 

C’est au tour d’Audi d’annoncer sa volonté de sortir définitivement du thermique à moyen terme. Mais pas de panique, il faudra probablement attendre 2033 avant que le catalogue de la marque aux anneaux soit uniquement électrique.

 

Un abandon du thermique programmé pour Audi

 

Alors que le débat sur le diesel est sur toutes les lèvres, Audi a annoncé vouloir arrêter les investissements dans les moteurs thermiques. À l’occasion d’une interview donnée au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, Markus Duesmann, le PDG du constructeur allemand, a en effet déclaré que les coûts de développement sur les blocs essence et diesel étaient trop importants. Le problème ? La future norme anti-pollution Euro7 qui va obliger les industriels à de lourds investissements pour être en règle, et ce, « pour un bénéfice environnemental faible » si l’on en croit le patron d’Audi.

 

Suite à cette première annonce intervenue en début d’année, Markus Duesmann a tenu à clarifier le calendrier envisagé. Il est ainsi prévu que 2026 soit la dernière année où Audi commercialisera un modèle thermique inédit. Toutefois, il est de bon ton de relativiser cette déclaration : les nouveaux modèles ayant une durée de vie moyenne de 7 ans, il faudra probablement attendre 2033 pour que le constructeur allemand ne vende plus aucune voiture diesel ou essence. De plus, tout laisse à croire que le thermique ne sera pas forcément abandonné sur tous les marchés, à l’image de la Chine où la demande est susceptible d’y être toujours forte dans 10 ans.

 

Un catalogue qui va s’électrifier rapidement dès 2025

 

En attendant la fin définitive du thermique, y compris en hybride, Audi s’est fixé des objectifs ambitieux pour les années à venir. Le constructeur allemand a notamment la volonté de disposer d’une gamme de 20 modèles électriques à l’horizon 2025. Une annonce qui fait écho à Artemis, le projet visant à développer une plateforme technique spécialement conçue pour les modèles électriques de la marque.

 

Il est ainsi possible de réaliser des prédictions à partir de cette annonce. À titre d’exemple, on peut imaginer que l’Audi A3 IV, lancée en 2020, sera la dernière génération de la berline à disposer d’une offre thermique. Les futures Audi A4 et Audi A6 pourraient également faire les frais de cette nouvelle stratégie, en abandonnant le diesel, l’essence, voire même l’hybride dans les années qui viennent. Si la conversion des SUV prendra a priori davantage de temps, les ventes des Q3, Q7 et Q8 étant portées par le thermique, d’autres modèles devraient rapidement sortir du catalogue, à l’image de l’Audi A1 et de l’Audi TT. Mais la principale attente réside dans Landjet, un concept-car électrique attendu pour 2024 et qui promet 1 000 kilomètres d’autonomie. Un virage que le constructeur se doit de réussir s’il souhaite que la sortie du thermique n’impacte pas ses ventes.

 

Une longueur d’avance sur les constructeurs allemands premiums

 

S’il tient ses promesses, Audi serait le premier constructeur allemand haut de gamme à sortir complétement du thermique. De leur côté, BMW et Mercedes n’ont plus qu’à réagir, eux qui déclaraient il y a peu que le 100 % électrique présentait, pour l’heure, de trop fortes contraintes, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement pour les métaux servant à la fabrication des cellules des batteries.

 

Rappelons néanmoins que d’autres constructeurs ont déjà une longueur d’avance sur Audi. C’est le cas par exemple de Renault qui souhaite sortir définitivement du diesel dès 2025 et qui, pour cela, a déjà décidé de ne plus investir dans de nouveaux blocs gazole. D’autres ont décidé d’aller encore plus vite, à l’image de Volvo et de Ford qui vont uniquement proposer des modèles électriques respectivement à partir de 2025 et de 2030. Une nouvelle preuve que l’avenir de l’automobile à court terme sera probablement électrique.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Le dernier modèle thermique inédit d’Audi sera commercialisé en 2026.
  • Tout laisse à croire que le catalogue du constructeur sera 100 % électrique d’ici 2033.
  • Dès 2025, Audi souhaite disposer d’une gamme de 20 modèles électriques.

 

LE POINT DE VUE DE LAURIE

« Le standing d’Audi reposant en grande partie sur les performances de ses véhicules, le constructeur va devoir se surpasser s’il souhaite que ses modèles électriques soient à la hauteur. Des investissements conséquents vont d’ailleurs devoir être nécessaires, tant la marque ne semble pas encore suffisamment armée pour faire de l’ombre à Tesla, ni même aux marques coréennes. »

Vous aimerez aussi...

Les nouvelles allemandes de 2022

Les nouvelles allemandes de 2022

Lire la suite
Présentation et avis du Land Rover Ranger Rover de 2022

Présentation et avis du Land Rover Ranger Rover de 2022

Lire la suite
Paiement par empreinte digitale sur ma voiture : c’est la nouvelle proposition de Mercedes !

Paiement par empreinte digitale sur ma voiture : c’est la nouvelle proposition de Mercedes !

Lire la suite
Nouveau décret des aides à l’acquisition de véhicules verts : quelles règles en 2022 ?

Nouveau décret des aides à l’acquisition de véhicules verts : quelles règles en 2022 ?

Lire la suite