Nouveau contrôle technique 2019 : c’est pour maintenant !

Depuis le 1er juillet, le contrôle technique s’est endurci pour certains types de véhicules. Une annonce censée prendre effet au début de l’année 2019 mais repoussée suite aux différentes revendications du mouvement des Gilets Jaunes. On fait le point sur ce qui change vraiment.

Quand faire son contrôle technique ?

Tous les deux ans pour un véhicule d’occasion de plus de 4 ans, 6 mois avant la 4ème année pour un véhicule acheté neuf, maximum 6 mois avant de céder une voiture d’occasion… nombreuses sont les occasions où votre véhicule devra passer par la case contrôle technique. Depuis le mois de mai 2018, les points de contrôle se sont renforcés à destination de l’ensemble des véhicules avec davantage de critères à respecter et désormais trois niveaux de défauts. Pour les pouvoirs publics, l’objectif est de veiller toujours plus drastiquement à l’état du parc automobile français. Et c’est loin d’être fini.

Qui est concerné par ce nouveau contrôle technique ?

Avec des moteurs particulièrement polluants en émissions de CO2 et autres particules néfastes pour notre santé et celle de notre environnement, les moteurs diesels feront très prochainement l’objet de contrôles encore plus poussés par rapport aux moteurs essences. En cause, la hausse des émissions polluantes notamment dû à l’opacité des fumées émises par l’échappement. Une conséquence souvent liée à l’encrassement des moteurs, des filtres à particules (FAP) voire des vannes EGR. Pour éviter ce constat, l’idéal est le renouvellement de ces pièces ou, pour les plus petits budgets, un nettoyage du moteur avec un produit adapté. En cas de défaillances, vous avez deux mois pour résoudre les problèmes avant la contre-visite obligatoire payante.

Besoin de plus d’informations ? Nous avons rédigé un dossier complet sur cette nouvelle réforme du contrôle technique.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR :

  • Nouvelle réforme du contrôle technique
  • Prévue en janvier, effective le 1er juillet
  • Les moteurs diesels visés
  • Lutte contre les moteurs encrassés et mal entretenus
  • 60% du parc automobile concerné

 

Le point de vue de Laurie

« Même si les points de contrôle sont de plus en plus stricts, il n’y a aucune raison de paniquer à l’approche du contrôle technique si vous entretenez votre voiture régulièrement. Il faut cependant vous attendre à un rendez-vous plus long qu’auparavant et logiquement, à un tarif un peu plus élevé… »

Vous aimerez aussi...

Tesla Semi : un camion 100% électrique bientôt sur nos routes ?

Tesla Semi : un camion 100% électrique bientôt sur nos routes ?

Lire la suite
Les rétroviseurs bientôt remplacés par des caméras : une bonne idée ?

Les rétroviseurs bientôt remplacés par des caméras : une bonne idée ?

Lire la suite
Cupra, nouveau partenaire « automobile et mobilité » du FC Barcelone

Cupra, nouveau partenaire « automobile et mobilité » du FC Barcelone

Lire la suite
Mini Remastered Performance : une série limitée pour les 60 ans de la Mini

Mini Remastered Performance : une série limitée pour les 60 ans de la Mini

Lire la suite