Prime à la conversion : quels changements au 1er août 2019 ?

Temps de lecture estimé : 3 minutes.

Depuis le 1er août 2019, il est désormais plus difficile de profiter de la prime à la conversion lors de l’achat d’une nouvelle voiture. Le dispositif, mis en place en 2018, est aujourd’hui victime de son succès et pousse le gouvernement à durcir les conditions d’accès.

Durcissement des conditions d’attribution à la prime à la conversion  : pourquoi ces changements ?

Depuis l’année dernière, la prime à la conversion incite les automobilistes à remplacer leur ancien véhicule par un modèle récent, moins polluant. En envoyant leur véhicule à la casse et en choisissant un modèle neuf ou d’occasion, plus de 300 000 personnes ont pu bénéficier d’une aide financière pouvant atteindre jusqu’à 5000 euros.

Ce dispositif, ayant pour objectif de lutter contre le vieillissement du parc automobile, a rencontré immédiatement un franc succès et pousse aujourd’hui le gouvernement à revoir ses objectifs initiaux. Les 500 000 dossiers à allouer pendant tout le quinquennat passent au million mais depuis seulement un an et demi, plus de 500 000 demandes ont été comptabilisées.

Résultat : le budget de l’Etat voit rouge et les équipes du ministère doivent durcir les conditions d’attribution à cette prime.

Prime à la conversion : ce qui a vraiment changé au 1er août

Pour faire des économies, les primes à la conversion seront donc moins généreuses et plus difficiles à obtenir. Concrètement, l’aide financière s’appuie désormais sur le revenu fiscal de référence et non plus seulement sur le caractère imposable de chacun, comme c’était le cas auparavant.

Si vous souhaitez acquérir un véhicule d’occasion, il ne sera plus possible de se tourner vers une motorisation diesel. Pour le reste, le véhicule choisi devra être encore plus propre qu’auparavant puisque le plafond d’émission de CO2 passe de 122 à 116 g/km maximum. Enfin, seront privilégiés les automobilistes souhaitant se tourner vers des motorisations électriques, hydrogènes ou hybride rechargeable, pour l’achat d’un véhicule ne dépassant pas les 60 000 euros.

Si vous n’étiez pas au courant, la prime à la conversion était jusqu’ici doublée pour les ménages les plus modestes.

CE QU’IL FAUT RETENIR :

  • La prime à la conversion mise en place en 2018 est encore revue
  • Conditions d’attribution plus strictes
  • Des économies à réaliser par l’Etat suite au franc succès de la prime à la conversion
  • Moins de modèles éligibles

 

Le point de vue de Laurie

« Pour en savoir plus sur les évolutions récentes de la prime à la conversion, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du gouvernement. Il vous permettra en répondant à quelques questions, de connaître vos conditions d’éligibilité avant de vous lancer dans vos recherches… »

 

Vous aimerez aussi...

Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Lire la suite
Les voitures qui marquent la rentrée auto 2020

Les voitures qui marquent la rentrée auto 2020

Lire la suite
Les véhicules les plus vendus en France à l’été 2020

Les véhicules les plus vendus en France à l’été 2020

Lire la suite
Septembre 2020 : les tendances du marché automobile

Septembre 2020 : les tendances du marché automobile

Lire la suite