Quel est le bon moment pour acheter un nouveau véhicule ?

Temps de lecture estimé : 7 minutes.

Crise sanitaire : pourquoi acheter sa voiture actuellement ?

 

Les 5 bonnes raisons d’acheter une voiture en ce moment

 

La période actuelle est propice pour acheter un nouveau véhicule, tout en réalisant une bonne affaire. Découvrez toutes les bonnes raisons de ne pas attendre la fin de l’année pour concrétiser votre projet d’achat auto.

 

1. Les stocks des concessions sont importants

 

En temps normal, la meilleure période pour acheter une nouvelle voiture est la fin de l’année. En effet, les professionnels n’hésitent pas à proposer des promotions très attractives et à garantir des modalités de financement avantageuses. Mais face à la crise sanitaire actuelle, il est préférable d’acheter une voiture maintenant plutôt que d’attendre la fin de l’année.

 

Une raison principale l’explique : le marché automobile a fortement diminué en 2020, tout particulièrement en ce qui concerne les véhicules neufs, et la baisse des ventes se poursuit en ce début d’année. Rien que sur le mois de février, les immatriculations ont en effet chuté de près de 21 % sur les véhicules neufs et de plus de 6 % sur les véhicules d’occasion par rapport à l’année dernière. Conséquence ? Les stocks des professionnels sont considérables actuellement, entraînant d’importants coûts de stockage et de maintenance. Pour preuve, en novembre dernier, le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) indiquait que le stock de véhicules d’occasion était de 500 000 unités, soit autant qu’à la fin du premier confinement. Une situation d’autant plus complexe que la valeur de ce stock s’élève à plus de 9 milliards d’euros et que les constructeurs n’ont pas revu les objectifs de vente à la baisse (1), obligeant les concessionnaires à écouler des voitures par tous les moyens possibles. Même constat auprès des particuliers qui sont nombreux à avoir dû repousser la vente de leur véhicule en raison des contraintes sanitaires.

2. Les bonnes affaires sont (très) nombreuses

 

Ce stock considérable de véhicules invendus a d’ailleurs trois conséquences principales pour les professionnels de l’automobile : des problèmes de trésorerie, la dépréciation des voitures stockées et l’impossibilité d’atteindre les objectifs fixés. Pour y remédier, les concessionnaires ont une solution principale : proposer d’importantes remises afin d’écouler leur stock. L’offre étant actuellement beaucoup plus forte que la demande, les réseaux n’hésitent plus à « brader » les véhicules et à accepter de rudes négociations tarifaires. Preuve de la position de force des acheteurs, les commandes ont chuté de 68,5 % sur les voitures neuves et de 78 % sur les voitures d’occasion en novembre dernier, toujours selon le CNPA (1). Le marché n’étant toujours pas reparti à la hausse, la période actuelle est plus propice que jamais aux bonnes affaires.

 

En tant qu’acheteur, vous pouvez donc vous voir proposer de nombreux avantages si vous achetez votre nouvelle voiture actuellement. Outre des promotions franches, les concessionnaires sont nombreux à organiser des ventes flash ou à doubler les bonus de reprise. L’attrait n’est d’ailleurs pas uniquement financier puisque les vendeurs peuvent également accorder d’autres avantages, dont une extension de garantie, la prise en charge des frais de maintenance, le report des échéances de paiement ou encore l’achat d’un véhicule certifié dans des conditions préférentielles. Quant aux vendeurs particuliers, ils peuvent consentir une diminution du prix de vente en raison de l’absence d’acheteurs.

3. Les restrictions s’assouplissent

 

Alors que le confinement touche à sa fin, on peut s’attendre à un assouplissement des restrictions sanitaires dans les semaines à venir, comme l’atteste d’ailleurs le recul de l’heure du couvre-feu. Très rapidement, les showrooms et autres points de vente retrouvent une activité quasi normale, vous permettant d’essayer votre futur véhicule dans des conditions habituelles, afin de valider votre projet avant l’achat. Les transactions entre particuliers devraient également repartir à la hausse, dans la mesure où les déplacements et les rencontres vont se simplifier.

 

Néanmoins, il ne faut pas attendre la reprise totale de l’activité pour acheter votre voiture. Dans le cas contraire, vous prenez le risque que la demande reparte à la hausse, limitant d’autant les offres attractives des concessionnaires et les opportunités des concessionnaires. Pour tirer profit de la situation actuelle, il est donc important d’anticiper dès maintenant votre futur achat, soit en prenant rendez-vous dès les prémices de la réelle reprise, soit en concrétisant votre projet avant cela. Pour y parvenir, vous pouvez d’ailleurs faire le choix d’acheter votre voiture à distance, comme cela a pu être le cas pendant le dernier confinement, auprès d’une plateforme spécialisée telle que Reezocar par exemple.

 

4. Le bonus écologique diminue en juillet

 

Autre raison de ne pas attendre : le bonus écologique et la prime à la conversion de 2021 se durcissent dès le 1er juillet prochain. Si vous envisagez d’acheter un véhicule électrique ou hybride, il est donc préférable de vous y prendre dès maintenant afin de profiter d’un bonus plus important. À condition que la voiture acquise y soit éligible, vous pourrez profiter de :

  • 7 000 € pour un modèle électrique de moins de 45 000 € (6 000 € à partir du 1er juillet) ;
  • 3 000 € pour une voiture électrique coûtant entre 45 000 et 60 000 € (2 000 € à partir du 1er juillet) ;
  • 2 000 € pour un véhicule hybride rechargeable (1 000 € à partir du 1er juillet).

 

Vous avez également plus de chances de bénéficier de la prime à la conversion si vous achetez votre véhicule dès maintenant. En effet, si vous attendez juillet pour concrétiser votre projet, vous devrez faire face à des conditions d’attribution plus restrictives. Pour preuve, les véhicules Crit’Air 2 ne seront plus éligibles, tout comme ceux émettant plus de 132 grammes de CO2/km, contre 137 grammes de CO2/km à l’heure actuelle. La différence peut d’ailleurs ne pas être négligeable puisque le montant maximal de la prime à la conversion est toujours de 5 000 €.

 

5. Pour anticiper les achats de l’été et les nouvelles sorties

 

À l’approche des vacances estivales, le nombre d’acheteurs potentiels risque de grimper afin de préparer les départs, tout particulièrement en ce qui concerne les voitures familiales. Conséquence ? Les points de vente ont des chances d’être pris d’assaut, entraînant d’éventuelles hausses des prix et limitant les occasions de faire une bonne affaire. Une fois encore, il est donc préférable d’anticiper votre achat dès à présent afin de ne pas vous retrouver en concurrence avec d’autres acquéreurs potentiels. Non seulement les opportunités seront ainsi plus nombreuses, mais vous profiterez aussi d’un plus large choix de modèles. C’est tout particulièrement vrai si vous recherchez un véhicule prisé en cette période de l’année, à l’image d’un SUV, d’un cabriolet ou encore d’une berline familiale.

 

Depuis quelques semaines déjà et encore pour quelques temps, les constructeurs commencent à dévoiler de nouveaux modèles. Depuis le début de l’année, on a d’ailleurs pu noter le lancement des nouvelles Dacia Sandero, Peugeot 3008 restylée, Volkswagen ID4, Renault Kangoo ou encore DS 4. Le printemps réserve aussi son lot de nouveautés, dont une Fiat 500 inédite, le Toyota Yaris Cross ou encore l’Alfa Romeo Tonale. Si vous visez un modèle déjà remplacé ou bientôt remplacé dans la gamme, vous serez en position de force au moment des négociations. Pourquoi ? Tout simplement car les concessionnaires vont chercher à se débarrasser de toutes ces fins de série afin de faire de la place aux nouveaux modèles.

 

(1) Source : Les commandes de voitures neuves ont chuté de 68,5 % en novembre 2020 – L’Argus – 2020

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • En raison d’un stock important de véhicules invendus, les opportunités sont actuellement très nombreuses.
  • Les concessionnaires proposent en ce moment des conditions d’achat très attractives.
  • Le bonus écologique et la prime à la conversion sont plus restrictifs à compter du 1er juillet 2021.
  • Les modèles prochainement remplacés permettent de réaliser de belles économies.
  • L’activité risque de bientôt revenir à la normale, tout comme les prix.

 

LE POINT DE VUE DE LAURIE

« En ce moment, vous pouvez viser des réductions allant jusqu’à 20 % du prix constructeur initial, y compris sur du neuf. Si vos finances le permettent, l’occasion est trop belle pour passer à côté ! »

Vous aimerez aussi...

Présentation et avis du Land Rover Ranger Rover de 2022

Présentation et avis du Land Rover Ranger Rover de 2022

Lire la suite
Paiement par empreinte digitale sur ma voiture : c’est la nouvelle proposition de Mercedes !

Paiement par empreinte digitale sur ma voiture : c’est la nouvelle proposition de Mercedes !

Lire la suite
Nouveau décret des aides à l’acquisition de véhicules verts : quelles règles en 2022 ?

Nouveau décret des aides à l’acquisition de véhicules verts : quelles règles en 2022 ?

Lire la suite
D’où viennent les voitures importées en France

D’où viennent les voitures importées en France

Lire la suite