Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Temps de lecture estimé : 3 minutes.

Les mesures mises en place 

Alors que le virus est toujours présent, de nombreuses règles sont toujours en application dans les transports en commun comme dans les véhicules. Le masque est désormais de rigueur partout dans les villes ou lors de déplacements.

Concernant les voyages à titre privé, la police nationale appelle à “appliquer des principes de bon sens et à respecter les gestes barrières”.

D’autre part, les taxis ou chauffeurs VTC (Uber, Kapten, Marcel, Lecab, Snapcar) possèdent aussi des règles strictes. En effet, “seules deux personnes sur la banquette arrière sont autorisées et une paroi transparente doit séparer le conducteur des passagers”, insiste le ministre de l’intérieur.Par ailleurs,, aucun passager ne peut s’asseoir à côté du conducteur. Le conducteur peut aussi refuser l’accès à son véhicule si la personne présente des symptômes d’infection au covid 19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires). 


Le port du masque : un élément essentiel 

Lors d’un trajet en voiture, il est vivement conseillé pour le conducteur de porter un masque au risque de contaminer d’autres personnes. Cependant, il est de rigueur que le masque ne soit pas une gêne pour le conducteur, lequel doit posséder une parfaite visibilité de la route et maîtriser son véhicule. Concernant les transports en commun,le masque est obligatoire pour les plus de 11 ans dans tous les bus, métros, trams, RER  sous peine d’une amende de la même valeur. 

Les gestes à entreprendre avant de prendre le volant

Ainsi, avant de prendre le volant, il est important de bien positionner votre masque et de l’attacher pour éviter un éventuel dérangement lors de votre conduite. Nous vous conseillons de tester le port du masque avec vos lunettes pour éviter d’être dérangé(e) par la buée.

Par ailleurs, lors de l’utilisation du véhicule, il est important de penser à bien désinfecter le volant, les commandes, le levier de vitesse, la radio, la ceinture de sécurité, les poignées de porte.

Les sanctions prises à votre égard en cas de non-port du masque

Depuis le 28 août et jusqu’à nouvel ordre, le port du masque est obligatoire dans l’espace public et les espaces clos, sur l’ensemble de la ville de Paris et en Petite Couronne sous peine d’une amende de 135 euros. Les personnes concernées sont les piétons et les utilisateurs de trottinettes. 

Néanmoins, dans certaines zones, il est obligatoire de porter son masque en voiture pour les automobilistes. Seules les personnes en situation de handicap justifiant d’un certificat médical attestant de leur situation pourront percevoir une dérogation.  

Les sanctions prises dans le cas où vous jetteriez votre masque dans la rue s’élèvent à 135 euros. Il est donc primordial de le jeter dans une poubelle ! L’amende pourrait même monter à 375 euros, voire 750 euros, si la police établit un procès-verbal et le transmet au tribunal, selon le Ministère de l’Ecologie.

Vous aimerez aussi...

Quel avenir pour les véhicules hydrogène ?

Quel avenir pour les véhicules hydrogène ?

Lire la suite
Un bonus de 1 000 € pour les voitures électriques d’occasion

Un bonus de 1 000 € pour les voitures électriques d’occasion

Lire la suite
Où en est le marché auto à l’automne 2020

Où en est le marché auto à l’automne 2020

Lire la suite
Bonus écologique sur les voitures électriques d’occasion : où en sommes-nous ?

Bonus écologique sur les voitures électriques d’occasion : où en sommes-nous ?

Lire la suite