Systèmes d’ouverture et de démarrage sans clé « keyless » : vraiment sécurisés ?

Temps de lecture estimé : 3 minutes.

Avec une voiture dotée d’un accès et d’un démarrage « keyless », vous n’avez plus besoin de sortir votre clé pour déverrouiller le véhicule et le démarrer. Si cette fonctionnalité offre un vrai confort d’usage, elle pose néanmoins une question d’importance : est-elle réellement sécurisée ?

10 secondes pour voler une voiture avec système « keyless »

Depuis leur apparition, les systèmes d’ouverture et de démarrage sans clé interrogent sur leur sécurité. Une enquête réalisée à l’été 2019 par le spécialiste de la sécurité automobile Thatcham Research vient, une nouvelle fois, renforcer nos craintes. Grâce à des outils et logiciels dédiés, déjà largement utilisés par les voleurs, les experts de Thatcham Research n’ont eu besoin que de quelques secondes pour outrepasser la sécurité des principaux véhicules testés.

Parmi les voitures les plus vulnérables, on retrouve la DS3 Crossback qui aura été démarrée frauduleusement en seulement 10 petites secondes. Même constat pour l’Audi TT tandis que le Land Rover Discovery aura cédé en 30 secondes. Heureusement, certains modèles disposent d’un système keyless plus sécurisé, notamment grâce au verrouillage de la clé une fois qu’elle est inactive, à l’image de la BMW X3, de la Porsche 911.

La majorité des véhicules sont vulnérables aux attaques pirates

Les vols de voiture avec système « keyless » reposent sur ce qu’on appelle une attaque relais : cela consiste à retransmettre le signal d’une clé à distance afin de déverrouiller le véhicule et de l’activer. Et la menace concerne de nombreux véhicules. Pour preuve, une étude de l’ADAC menée en 2017 a montré qu’au moins 148 modèles différents sont vulnérables à ce type d’attaque.

Si les constructeurs tentent de régler le problème, les pirates sont nombreux à conserver une longueur d’avance. Pour limiter le risque des systèmes d’ouverture et de démarrage sans clé, plusieurs conseils peuvent être suivis :

  • placer la clé dans un boîtier d’aluminium lorsqu’elle n’est pas utilisée ;
  • retirer la batterie de la clé lorsqu’elle n’est pas utilisée ;
  • ajouter une barre antivol sur le volant et un traceur GPS.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • La grande majorité des véhicules avec système « keyless » sont vulnérables
  • Il ne faut que quelques secondes pour voler un tel véhicule
  • Certains gestes permettent de renforcer la sécurité, mais ils sont peu pratiques

Le point de vue de Laurie

« Tant qu’un système 100% fiable et impossible à pirater ne sera pas développé, l’écrasante majorité des véhicules avec système « keyless » sera vulnérable aux attaques par relais. Pour se protéger, les automobilistes n’ont que 2 solutions : avoir une bonne assurance et croiser les doigts. »

Vous aimerez aussi...

Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Lire la suite
Les voitures qui marquent la rentrée auto 2020

Les voitures qui marquent la rentrée auto 2020

Lire la suite
Les véhicules les plus vendus en France à l’été 2020

Les véhicules les plus vendus en France à l’été 2020

Lire la suite
Septembre 2020 : les tendances du marché automobile

Septembre 2020 : les tendances du marché automobile

Lire la suite