Tesla Model 3 : le plus gros lancement auto de l’histoire

325 000 précommandes en une semaine seulement. Ce qui équivaut à 12,3 milliards d’euros en une semaine. Plus de doute, la Tesla Model 3 est au monde de l’auto ce que l’iPhone est à l’univers des smartphones. Elon Musk, le patron de la marque, devient une véritable fée électricité, le roi du crowdfunding, le futur Nobel de sciences économiques. Le principe est simple : 1000 dollars pour pré commander la Tesla Model 3 qui n’a même pas encore commencé à être produite et qui ne sortira qu’en 2017 aux Etats-Unis (et en 2018 en France). Une allure de gourou et des messages forts comme « Tesla va révolutionner le monde de l’automobile« , et c’est le plus gros lancement produit de toute l’histoire automobile. Même Carlos Ghosn, le patron de Renault, a salué la performance. Une performance que seule la Citroën mythique peut se vanter d’avoir égalé (dans une moindre mesure). C’était en 1955 lors de la présentation de la DS. A la fin du salon, 80 000 Citroën DS avaient été vendues.

Tesla

Zoom sur la Tesla Model 3

Look, autonomie, performance et prix abordable. La Model 3 a tout pour elle. Elon Musk a décidé de faire de ce modèle plus familial que les précédents, une voiture également plus démocratique. 31 000 euros sans les aides. C’est le prix de la Tesla Model 3 qui dispose de 346 kilomètres d’autonomie et qui passe du 0 à 100km/h en 6 secondes. Dans l’habitacle, plus de tableau de bord. Juste un immense écran tactile de 15 pouces. Toutes les commandes sont regroupées ( compteur de vitesse, navigation, multimédia…). Du coup le design intérieur gagne en espace. Enfin, la Model 3 dispose d’un toit en verre conçu pour donner l’illusion qu’un seul panneau recouvre toute la surface du toit. Cela donne une grande sensation d’espace que l’on n’a pas l’habitude de retrouver sur ce genre de véhicule.

Tesla

Tesla Model 3 : le plus grand défi d’Elon Musk

Tesla est-il en train de mettre les charrues avant les bœufs ? Il tarde forcément à Elon Musk de gagner de l’argent, une chose qu’il n’a pas réussi à faire depuis la création de sa marque en 2003. Encore faut il construire une, voire plusieurs usines pour la fabriquer. Heureusement, Elon Musk a trouvé une alliée en France en la personne de Ségolène Royal qui lui a fait une proposition totalement surréaliste : transformer la centrale nucléaire de Fessenheim en usine Tesla. Sauf que la décontamination d’un tel site pourrait prendre des années, voir des décennies. Pas certain que les actionnaires aient la patience d’attendre. Pas sûr non plus que la concurrence attende. D’ailleurs, l’offensive électrique est lancée chez tous les constructeurs traditionnels. Renault-Nissan, l’avant-gardiste, devrait présenter de nouveaux modèles d’ici la sortie de la Tesla Model 3. PSA devrait lui aussi se lancer dans la bataille, et le groupe VW ne devrait pas se contenter de ses voitures électriques actuelles. Enfin, Chevrolet Bolt devrait disposer de la même taille et d’une autonomie identique à la Tesla 3. Le tout à un prix qui pourrait bien être un peu moins élevé. La guerre de l’électricité ne fait que commencer.

 

Vous aimerez aussi...

Systèmes d’ouverture et de démarrage sans clé « keyless » : vraiment sécurisés ?

Systèmes d’ouverture et de démarrage sans clé « keyless » : vraiment sécurisés ?

Lire la suite
Tesla Semi : un camion 100% électrique bientôt sur nos routes ?

Tesla Semi : un camion 100% électrique bientôt sur nos routes ?

Lire la suite
Les rétroviseurs bientôt remplacés par des caméras : une bonne idée ?

Les rétroviseurs bientôt remplacés par des caméras : une bonne idée ?

Lire la suite
Cupra, nouveau partenaire « automobile et mobilité » du FC Barcelone

Cupra, nouveau partenaire « automobile et mobilité » du FC Barcelone

Lire la suite