Voiture autonome : entre rêve et réalité

Temps de lecture estimé : 2 minutes.

Annoncée comme la prochaine révolution industrielle, le rêve de la voiture autonome est de plus en plus freiné par la réalité économique, législative et même technologique. Plusieurs accidents, survenus ces derniers mois lors de phases de test alimentent les doutes de l’opinion publique. A l’heure où la mobilité électrique peine encore à convaincre par manque de solutions pragmatiques, l’avènement de la voiture 100% autonome aurait-il été trop rapide ?

Voiture autonome, une révolution en route

Depuis quelques années, les constructeurs automobiles communiquent sur un avenir où l’automobile deviendrait un moyen de déplacement sans intervention de l’humain. Quand les amoureux de la conduite préfèrent ne pas y croire, d’autres voient déjà ce progrès comme une alternative crédible à la mobilité actuelle. Les avancées technologiques sont telles, que certains modèles actuels haut de gamme sont d’ores et déjà équipés d’un mode « semi-autonome », permettant au véhicule d’interpréter les informations routières (panneaux, lignes au sol…) pour adapter sa vitesse ou corriger sa trajectoire. Avec ces technologies embarquées, les constructeurs avouent être arrivés au niveau 3 sur 5 sur l’échelle des aides à la conduite qu’ils imaginent dans le futur. Et après ?

Quand la réalité nous rattrape

L’intelligence artificielle est depuis quelques années maintenant, testée en conditions réelles aux Etats-Unis notamment par des marques comme Google, Tesla ou encore Uber. C’est d’ailleurs au mois de mars 2018 que cette marque fait réagir la planète entière, lorsqu’un véhicule autonome en phase de test est impliqué dans un accident mortel. A l’heure actuelle, les échéances communiquées par les constructeurs sont freinées par des obstacles technologiques, juridiques et même psychologiques. Qui sera responsable en cas d’accidents ? La législation ira-t-elle aussi vite que la technologie ? Comment rendre ces progrès accessibles financièrement ? De nombreuses (grandes) interrogations nous forcent à croire que les prévisions d’une voiture autonome pour le milieu des années 2020 semblent difficilement atteignables.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • La révolution de l’automobile 
  • Un rêve d’autonomie intégrale
  • Des technologies déjà commercialisées
  • Les accidents impliquant des voitures autonomes font parler d’eux
  • Enjeux économiques, sociaux et psychologiques

Le point de vue de Laurie

« Avec des promesses particulièrement ambitieuses de la part des constructeurs sur l’autonomie de nos voitures dans le futur, je me demande si l’ampleur de la tâche n’as pas été sous-estimée. Réponse dans quelques années. »

Vous aimerez aussi...

Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Réglementation COVID en voiture : quelles sont les nouvelles mesures à respecter ?

Lire la suite
Les voitures qui marquent la rentrée auto 2020

Les voitures qui marquent la rentrée auto 2020

Lire la suite
Les véhicules les plus vendus en France à l’été 2020

Les véhicules les plus vendus en France à l’été 2020

Lire la suite
Septembre 2020 : les tendances du marché automobile

Septembre 2020 : les tendances du marché automobile

Lire la suite