Peugeot 3008 – Peugeot 5008 : identiques et pourtant différents

Écrit par Laurent Zilli le 21 avril 2022
Peugeot 3008 – Peugeot 5008 : identiques et pourtant différents

Success story un peu inattendue pour Peugeot, le 3008 est devenu un pilier de la gamme du constructeur. Quand est arrivée l’actuelle seconde génération, elle n’était plus seule : sa version longue 7 places 5008 l’accompagnait.

Le Peugeot 3008 est un véritable carton commercial, qui figure toujours dans le peloton de tête des ventes de SUV compacts. Si on aime miser gagnant, quelle raison alors de plutôt choisir le 5008 ? Avoir une famille nombreuse pour profiter de ses 7 places, peut-être. Mais on peut se dire que même si on n’en a pas fondamentalement besoin, les 7 places peuvent toujours venir à point. Du coup, pourquoi se contenter du 3008 ? Parce que lui aussi a quelque chose que le 5008 n’a pas ! 

Le concept : question de priorité

La seconde génération du 3008 a peaufiné, et osons même dire magnifié le concept initial de son devancier : offrir le toucher de route et les qualités dynamiques Peugeot, dans un SUV. L’actuel 3008 a aussi jeté les bases de la nouvelle identité visuelle de la marque, qui a depuis évolué encore un peu pour nous donner les réussites esthétiques que sont la 308 et la 508. Enfin, le SUV a aussi considérablement tiré la marque vers le haut en matière de qualité de l’intérieur. Nous reviendrons sur tous ces points, mais voilà, en gros, tout ce que renfermait le concept du Peugeot 3008, deuxième du nom. Et tout est dit aussi pour le 5008 ? Pas tout à fait…

Car rappelez-vous, il y avait déjà un véhicule nommé Peugeot 5008 avant celui dont on parle aujourd’hui. Sauf qu’il s’agissait d’un style de véhicule dont la popularité allait déjà en déclinant, un peu par la faute, justement, des SUV. Vous l’avez reconnu ? Il s’agit du monospace ! Le 5008 était une solution idéale pour les familles cherchant un véhicule relativement compact, assez abordable, et proposant 7 places. Problème : mettre en chantier un nouveau monospace pour remplacer celui-là, alors que les ventes se réduisaient à peau de chagrin, n’était pas une idée très rentable. La solution de Peugeot a donc été de transformer un monospace en SUV, et d’en faire une version longue du nouveau 3008. Bingo, le succès a été au rendez-vous.

1/1
Peugeot 5008
Le 5008 gagne 20 cm en longueur par rapport à son petit frère 3008.

Le design : ça se passe à l’arrière

Pardon d’enfoncer une porte ouverte mais comme vous le constatez, toute la partie avant de l’une et de l’autre, c’est chou vert et vert chou. 3008 et 5008 partagent le même visage très affirmé, le même regard un peu agressif et bourré de caractère, les mêmes feux de jour LED en forme de crocs… Ce design a manifestement tapé dans l’œil d’énormément de monde, car c’est à n’en pas douter en grande partie ce qui explique le succès du modèle sur le marché. Puis quand on quitte la vue de face, qu’on tourne autour des deux véhicules, les choses commencent à se différencier.

Avec sa lunette arrière inclinée et le toit légèrement plongeant, le 3008 a un côté plus sportif. Sa silhouette est athlétique, et ce n’est pas un cliché d’y voir un gros félin en position d’attaque imminente. Ajoutons que cette allure dynamique est encore plus séduisante quand le véhicule profite de l’option « Coupe Franche » (hélas plus au catalogue aujourd’hui), consistant en une peinture bicolore. Non pas la caisse d’une couleur et le toit d’une autre, comme tout le monde le fait aujourd’hui, mais une teinte à l’avant, une teinte à l’arrière, séparée par une coupe oblique. Génial !

Le 5008 est différent à partir de la portière arrière, avec un toit allongé et une face arrière plus verticale. La face arrière est aussi plus carrée dans sa partie haute, le seul point commun avec le 3008 étant les feux arrière. Comme le design du 3008 exprime la sportivité, celui du 5008 exprime l’aspect pratique et sécurisant, qui vont mieux avec sa vocation encore plus familiale. Mais, attendez, revenons un instant au profil, car peut-être n’avez-vous pas remarqué que sur le 5008, l’empattement, autrement dit la distance entre les roues avant et arrière, est plus généreux. C’est très important, et vous allez voir pourquoi.

L’habitacle des 3008 et 5008 est identique.

La vie à bord : vous êtes combien ?

Les 3008 et 5008 étant identiques jusqu’aux portières arrière, ce n’est évidemment pas aux places avant que vous verrez la différence. En clair, tout est pareil. Le petit volant, le tableau de bord au look et au positionnement un peu spécial (le fameux i-Cockpit cher à Peugeot), l’écran central souligné de ses boutons de commandes façon aéronautique… L’ambiance est on ne peut plus moderne, difficilement plus design, et c’est quelque chose qu’on aime… ou pas. Nous le disions plus haut, l’un et l’autre présentent évidemment une qualité de finition qui marque une évolution franchement marquante chez Peugeot. Une qualité décrite quasi-unanimement par la presse spécialisée comme étant égale, voire supérieure à celle des sacro-saintes productions germanique. C’est dire !

Dans le 3008, les places arrière sont tout à fait honnêtes, même si on peut regretter l’absence d’une vraie place centrale, comme c’est souvent la tendance actuellement. Le volume du coffre est de 520 litres (sauf certaines versions, voyez plus loin). On peut donc dire que dans l’ensemble, malgré son look si dynamique, le 3008 n’oublie pas d’être un SUV vraiment familial.

Mais pas autant que le 5008, bien évidemment. Car voilà où le plus grand écart entre les roues fait toute la différence. Les places arrière sont tout simplement royales ! Non, il n’y a toujours pas de place centrale sur la banquette, mais l’espace aux jambes pourrait difficilement être plus généreux. Et ce n’est pas tout ! Cette banquette est en fait montée sur rails. Elle peut coulisser vers l’avant ou vers l’arrière pour répartir l’espace entre places arrière et coffre (780 litres en configuration 5 places) en fonction des besoins, et elle peut bien sûr basculer, pour donner accès à deux places supplémentaires.

1/1
5 ou 7 places ?
Le 5008 est le seul à offrir 2 places supplémentaires.

Les motorisations : électrification sélective

Voici encore un point qui différencie les 3008 et 5008 car en dépit des apparences, ils ne partagent pas exactement le même catalogue mécanique.

Dans le 3008, il y a de tout, et pour tout le monde. Les utilisateurs fidèles aux solutions classiques iront vers les moteurs essence ou diesel, proposés dans les deux cas en 130 chevaux (ch) ou 180 ch, avec boîte manuelle ou l’excellente boîte automatique à 6 rapports. Mais le 3008 répond aussi aux envies de passer à l’étape suivante. Il est en effet disponible avec deux mécaniques hybrides rechargeables : traction avant, 225 ch, ou 4 roues motrices grâce à un moteur électrique supplémentaire placé sur le train arrière, pour un total de 300 ch. Inutile de dire que cette dernière proposition met particulièrement en évidence les qualités dynamiques innées du 3008. Cela étant dit, vous avez lu plus haut que le coffre de certaines versions du 3008 était un peu moins généreux. Et pour cause : les batteries du système hybride, qui autorisent une autonomie électrique de 30 à 40 km, sont logées sous le plancher de coffre, ce qui réduit son volume utile. Et ce n’est pas le seul inconvénient…

Le 5008 est conçu pour recevoir 7 places. Or, les deux places supplémentaires, lorsqu’elles ne sont pas utilisées, s’escamotent… sous le plancher du coffre. Ce qui rend de facto impossible d’y installer aussi des batteries. En clair, il n’existe pas de 5008 hybride rechargeable. Voilà qui impose donc un choix : soit on veut un véhicule ultra-familial, soit on veut un véhicule électrifié. Mais pas les deux, du moins pas dans cette gamme de Peugeot.

1/1
Un coffre délivré !
Lorsqu’elles ne sont pas utilisées, les 2 places supplémentaires du 5008 s’escamotent… sous le plancher du coffre !

Le comportement routier : gênes communs

Nous commencerons par dire que quel que soit le modèle, et quel que soit le moteur choisi, les 3008/5008 offrent une expérience de conduite qui va de l’agréable au franchement engageant. Et ne vous laissez pas rebuter par l’apparente modestie du moteur essence 3 cylindres 1.2 litre de 130 ch : il s’acquitte parfaitement de la légèreté du 3008. Et s’il est bien sûr un peu plus dans l’effort avec le plus grand 5008, surtout lorsqu’il sera pleinement chargé de passagers et/ou de bagages, sachez qu’effort ne veut pas forcément dire souffrance. Cela étant, si l’idée est bien d’opter pour un 5008 et d’exploiter pleinement ce qu’il offre, s’orienter vers un moteur plus musclé n’est pas à écarter.

Côté comportement proprement dit, c’est un fait, le 3008 est effectivement le plus sportif des deux. Du fait de son poids moindre et de ses dimensions plus compactes, il est forcément un peu plus réactif, et il est plus agile, plus incisif dans les virages. Mais notez qu’il faut le cravacher très sérieusement, et être un(e) conducteur/-trice averti(e) pour vraiment ressentir ces différences par rapport à un 5008. Car après tout, ce dernier a les mêmes gênes Peugeot, et presque la même base technique. Loin de démériter, le 5008 est donc quand même étonnant. Si bien que si vous le choisissez « par obligation » pour répondre à des impératifs familiaux, ça ne signifie pas que vous devrez renoncer aux vraies sensations de conduite.

Reezocar a adoré

  • Le look et le comportement plus sportif du 3008
  • Ses versions hybrides rechargeables jusqu'à 300 ch
  • L'habitabilité remarquable du 5008 (places arrière et coffre)
  • Son plaisir de conduite malgré tout préservé

Reezocar a moins aimé

  • Le manque d'intuitivité du système multimédia (3008 & 5008)
  • L'incompatibilité des 7 places et des moteurs hybrides (5008)
  • L'écart entre autonomie électrique officielle et réelle (3008)

Conclusion

Le choix le plus dur, ce sera pour les familles avec 2, voire 3 enfants, disposant d'un parking privatif relié à l'électricité. Opter pour une version plug-in, ou pour une version 7 places dont on n'a pas besoin mais "sait-on jamais" ? Cornélien ! Pour les autres en revanche, c'est facile : 5008 quand le choix s'impose, et 3008 pour profiter des meilleures sensations si ce dernier suffit à répondre aux besoins de votre quotidien. En somme, Peugeot a bien joué son coup "dédoublant" son 3008 à succès.

 

Retrouvez toutes les annonces de Peugeot 3008 et de Peugeot 5008 sur Reezocar.com

Partager ce comparatif