Comment choisir la meilleure huile de moteur pour sa voiture ?

Temps de lecture estimé : 9 minutes.

Guide pour comprendre quel type d’huile choisir pour sa voiture essence ou diesel : 5W30, 5W40, 10W30, 10W40, 15W40 ?

Pour savoir comment bien choisir son huile de moteur, il est primordial de se fier à différents critères : la nature et l’usage du véhicule, l’indice de viscosité de l’huile de moteur ou encore le climat. Retrouvez tous nos conseils pour ne pas vous tromper et choisir la meilleure huile de moteur.

À quoi sert l’huile de moteur ?

Quel est le rôle d’une huile de moteur : une question que de nombreux automobilistes devraient se poser afin de comprendre l’importance de ce liquide. Fabriquée à partir de dérivés de pétrole et d’additifs, elle sert principalement à lubrifier les éléments mobiles du moteur. Pour cela, l’huile de moteur va former une pellicule entre deux pièces afin qu’elles ne soient pas en contact direct et ainsi servir de protection afin de préserver les pièces moteur. L’abrasion, qui est le principal facteur d’usure au sein de la motorisation, est ainsi réduite. D’où l’importance de surveiller le niveau d’huile, notamment en se fiant au témoin sur le tableau de bord.
Mais il faut savoir que le but de l’huile de moteur ne s’arrête pas là. En effet, elle va assurer un certain nombre de fonctions indispensables au bon fonctionnement et à la durabilité du moteur.
  • Refroidir : l’huile de moteur sert également à capter la chaleur dégagée par les pièces en mouvement et à l’évacuer grâce à la circulation du liquide.
  • Limiter la corrosion : le dioxygène présent dans le moteur est susceptible d’oxyder et de corroder le métal, tout particulièrement car celui-ci est moins résistant lorsqu’il est porté à haute température. En réduisant la chauffe, l’huile de moteur va ainsi inhiber la corrosion et donc assurer une bonne protection du moteur.
  • Nettoyer : en fonctionnement, le moteur va produire des dépôts, des poussières et des débris métalliques, susceptibles d’endommager la motorisation. Le liquide va ainsi les récupérer, avant de les piéger dans le filtre à huile du moteur.
  • Assurer l’étanchéité : le rôle de l’huile de moteur est également d’améliorer l’étanchéité des cylindres, notamment au niveau des segments du piston.

Huile de moteur : c’est quoi le grade de viscosité et de fluidité ?

La viscosité d’une huile de moteur désigne la résistance à l’avancement du fluide. Plus concrètement, cela représente la capacité du liquide à rester plus ou moins visqueux. Pour bien comprendre, il faut savoir qu’une huile de moteur à faible viscosité est fluide, tandis qu’une huile à forte viscosité est épaisse. Cela a son importance car plus la température au sein du moteur augmente, plus la viscosité du liquide diminue. L’objectif ? Faire en sorte que le liquide soit suffisamment épais pour former un film protecteur entre les éléments en mouvement, tout en étant assez fluide pour pouvoir circuler librement dans le moteur. Si cette condition n’est pas respectée, cela peut avoir deux conséquences majeures.

Une huile moteur trop fluide

  • en plus de ne pas être suffisamment lubrifiante, une huile de moteur trop fluide ne va pas assez bien protéger les pièces en mouvement, augmentant l’abrasion et impactant la longévité du moteur ;

Un indice de viscosité trop élevé

  • une huile de moteur trop visqueuse va compliquer le démarrage à froid et va déclencher plus aisément le clapet de surpression, limitant le refroidissement du moteur.
Voilà pourquoi l’indice de viscosité de l’huile de moteur est si important. Ce terme représente la variation plus ou moins importante de viscosité en fonction de la température. Pour bien choisir une huile de moteur, il faudra généralement que cet indice soit le plus stable possible et qu’il corresponde aux indications du constructeur.
Huile de moteur, indice de viscosité et grade de fluidité
Indice de viscosité et fluidité d’une huile moteur

Huile de moteur de type synthétique ou minérale : laquelle choisir ?

Il existe principalement trois types d’huile de moteur, dont les caractéristiques, la viscosité et l’usage sont différents. Des nuances importantes à connaître, notamment au moment de la remplacer lorsque vous réalisez la vidange.
  • L’huile de moteur minérale : elle est obtenue grâce à la distillation du pétrole, suivie du raffinage. Plus sensible aux températures extrêmes, elle a un faible indice de viscosité en règle générale. Cela signifie que la variation de viscosité est relativement importante.
  • L’huile de moteur synthétique : elle s’obtient via une opération plus complexe, notamment en réalisant une synthèse chimique de certaines molécules ou grâce à un hydrocraquage d’une huile minérale. Elle présente un indice de viscosité plus élevé, limitant ainsi les variations de fluidité du liquide. Elle se montre donc plus efficace, mais coûte également plus cher.
  • L’huile de moteur semi-synthétique : elle est fabriquée en mélangeant les deux autres liquides préalablement cités et affiche, par conséquent, des caractéristiques à mi-chemin.
Alors, faut-il choisir une huile de moteur minérale ou synthétique ? L’idéal est avant tout de suivre les directives du constructeur. Toutefois, il est possible de recommander un type d’huile en particulier en fonction de votre véhicule ou de son usage.
  • Type de moteur : les voitures haut de gamme ou celles disposant d’un moteur turbo devront privilégier une huile de moteur de synthèse car la motorisation est plus sollicitée au quotidien.
  • Conduite sportive : il faudra aussi choisir une huile de synthèse pour les mêmes raisons.
  • Trajets courts : le moteur est davantage sollicité au démarrage qu’en utilisation plus longue. Au moment de choisir entre l’huile de moteur minérale et de synthèse, il faudra opter pour la seconde option afin de limiter l’usure prématurée de la motorisation.
  • Climat froid : l’usure du moteur est plus accentuée lorsqu’il est utilisé à froid. L’huile de synthèse conservant mieux sa viscosité par température faible, elle devra encore être privilégiée.
  • Véhicule ancien, pièces moteur différentes : si votre voiture est relativement ancienne ou que vous n’êtes pas dans l’une des situations citées plus haut, l’huile de moteur minérale fera généralement amplement l’affaire.

C’est quoi les normes constructeur de l’huile de moteur ?

Il existe plusieurs normes d’huile de moteur. En ce qui concerne la viscosité du liquide, c’est l’indice SAE (Society of Automotive Engineer) auquel il faut se référer. Il est présenté sous la forme xW-xx, le premier chiffre (x) désignant la viscosité à froid, le second (xx) faisant référence à la viscosité à chaud (exemple 10W-30).
Pour choisir l’huile de moteur en fonction de sa voiture, il est aussi nécessaire de comprendre la norme ACEA (Association des Constructeurs Européens d’Automobiles). Selon celle-ci :
  • l’huile d’un moteur à essence débute par la lettre « A » ;
  • l’huile d’un moteur diesel commence par « B » ;
  • l’huile de moteur diesel des véhicules utilitaires débute par « E » ;
  • un chiffre suit la lettre et indique le niveau de qualité de l’huile de moteur : plus il est élevé, plus le liquide est performant.
Car cela aurait été trop facile, il existe également des normes d’huile de moteur spécifiques aux constructeurs. Bien que cela ne soit pas obligatoire, l’automobiliste sera invité à utiliser l’huile « spéciale » recommandée par la marque. C’est notamment le cas de Volkswagen et d’Audi qui peuvent conseiller une huile avec un indice 505.01.

Quelles sont les meilleures marques d’huile de moteur et le meilleur rapport qualité prix ?

Face à toutes les marques d’huile de moteur existantes, il n’est pas toujours évident de faire son choix. Pour éviter de se tromper, le mieux reste encore d’opter pour les grands noms du secteur : Total, Elf, Shell ou encore Repsol. Toutefois, comme nous venons de l’expliquer, il faut avant tout choisir son huile de moteur en fonction de différents indices (SEA, ACEA, etc.) et des recommandations du constructeur. Voilà pourquoi rien ne vous empêche de privilégier des marques moins prestigieuses, comme Tech9, Ultra, Lumi’Car, Carter-Cash ou encore Roady. Pourquoi ? Tout simplement car à caractéristiques égales, elles pourront être deux fois moins cher. Une bonne idée pour faire des économies sur votre budget automobile.
Quelle est la meilleure marque d'huile moteur et le meilleur rapport qualité/prix ?
Le rayon huile moteur d’une grande surface de distribution

Comment savoir quelle huile de moteur convient à ma voiture diesel ou essence ?

Au vu des différents éléments à prendre en compte, savoir quelle huile de moteur est adaptée à sa voiture n’est pas toujours facile. Pour vous aider, retrouvez les 5 critères à suivre pour bien choisir votre huile de moteur.
  • Les recommandations constructeur : votre premier réflexe doit être de lire le manuel d’utilisateur de votre véhicule afin de connaître les conseils du constructeur. Vous aurez notamment des indications quant à la nature de l’huile et à l’indice de viscosité à privilégier.
  • La nature de votre véhicule : comme nous l’avons déjà évoqué, les voitures « standard » pourront généralement se contenter d’une huile de moteur minérale. Les véhicules plus luxueux, nerveux ou puissants préféreront l’huile de moteur de synthèse.
  • L’usage de votre voiture : une fois encore, l’huile minérale conviendra parfaitement à une utilisation « standard ». En revanche, vous devrez privilégier une huile de synthèse si vous avez une conduite nerveuse ou si vous réalisez régulièrement de courts trajets et surtout peu de km.
  • Votre motorisation : choisissez une huile A pour un moteur essence et B pour un moteur diesel. L’huile A1 et B1 étant la moins performante, l’huile A4 et B4 offrant la meilleure qualité.
  • L’indice de viscosité : si vous vivez dans une zone froide ou que vous réalisez de nombreux démarrage à froid, la viscosité à froid doit être la plus faible possible (comme 5W30, 5W40 ou 10W30 et 10W40). Si vous vivez dans une zone chaude ou que le moteur est largement sollicité, optez pour une viscosité à chaud importante (xW-30 ou xW-40 par exemple).

 

CE QU’IL FAUT RETENIR :

  • Le rôle de l’huile de moteur est de lubrifier les pièces et de limiter leur usure
  • L’indice de viscosité d’une huile de moteur désigne sa propension à devenir plus ou moins fluide en fonction de la température
  • Plus chère, mais aussi plus efficace, l’huile de synthèse est la meilleure huile de moteur du marché
  • Suivez avant tout les recommandations du constructeur pour choisir votre huile de moteur

LE POINT DE VUE DE TEDDY

« Le saviez-vous ? Si vous achetez de l’huile à l’étranger, il est possible que ce ne soit pas la norme ACEA qui soit utilisée, mais API (American Petroleum Institute). Dans ce cas, sachez que les huiles essence débutent par la lettre « S » et les huiles diesel par la lettre « C ». »

Vous aimerez aussi...

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Lire la suite
Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Lire la suite
Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Lire la suite
Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Lire la suite