Départ en vacances : tous nos conseils anti-crevaison

Si la route des vacances est un plaisir pour de nombreux automobilistes, elle peut rapidement se compliquer en cas de crevaison. Découvrez tous nos conseils pour bien préparer vos pneus à la longue épreuve qui les attend et pour savoir réagir en cas de pépin.

Que faut-il vérifier avant un départ en vacances ?

Sur la route qui vous mène aux vacances, vos pneumatiques vont être soumis à rude épreuve. Entre la distance, la chaleur et la surcharge de la voiture, le risque de crevaison ou d’éclatement est plus important qu’à l’accoutumée. Avant l’été, il y a donc 3 menaces que tout automobiliste se doit de surveiller.

  • Une mauvaise pression : les pneumatiques sont conçus pour être utilisés à une pression définie. En cas d’écart, cela entraîne une surconsommation de carburant, une usure accélérée de la gomme, un vieillissement prématuré du pneu et, par conséquent, un plus grand risque de crevaison et d’accident. En cas de sous-gonflage, le poids du véhicule sera moins bien supporté, provoquant une surchauffe et un potentiel éclatement du pneu. A contrario, un sur-gonflage peut causer une usure anormale de la bande de roulement et un déchirement du pneumatique.
  • Une usure prononcée : un pneu très utilisé, voire même déjà usé, est plus susceptible de crever qu’un pneu en bon état. Si les automobilistes sont toujours réticents à les changer et préfèrent repousser cette opération le plus tard possible, ce comportement est à proscrire. Voilà pourquoi nous allons voir comment contrôler l’usure des pneumatiques et donc savoir quand les remplacer.
  • Un choc ou une entaille : il n’est pas toujours possible d’anticiper une crevaison. Un simple choc avec un trottoir ou une entaille provoquée par un objet sur la route peuvent fragiliser la gomme ou le flanc du pneu et entraîner une crevaison. Finalement, le seul conseil à suivre en la matière est donc de faire attention aux éventuels défauts de la chaussée.

Comment préparer ses pneus pour les vacances ?

Face à tous ces risques, il est important de prendre soin de vos pneus avant le départ. D’autant plus qu’ils constituent le seul point de contact entre le véhicule et l’asphalte. Pour limiter le risque d’accident, 5 gestes sont d’ailleurs incontournables :

  • Vérifier la pression à froid : avant le jour J, pensez à contrôler la pression des pneumatiques à froid et à l’ajuster si nécessaire. Si ce contrôle est réalisé sur des pneus chauds, notamment durant le trajet, il est conseillé d’ajouter 0,3 bar de pression par rapport aux recommandations.
  • Contrôler la pression chargée : il peut être judicieux d’utiliser la pression maximale si votre véhicule est particulièrement chargé ou si vous avez prévu un long parcours sur autoroute. La pression peut aussi être revue à la hausse, entre 0,5 et 0,8 bar en moyenne, si vous tractez une caravane ou une remorque.
  • Regarder l’état des flancs : les flancs du pneu peuvent vous alerter d’un éventuel problème. Une déchirure, une éraflure ou même une hernie sont susceptibles de fragiliser vos pneumatiques et d’être à l’origine d’un accident. Selon la nature et l’ampleur du dommage, un changement du pneu pourra s’imposer.
  • Observer la bande de roulement : la profondeur de la bande de roulement est aussi gage de santé du pneu. Pour la contrôler, il vous suffit de regarder les témoins d’usure répartis dans les creux. Préférez remplacer les pneus si vous êtes très proche du témoin.
  • Penser à la roue de secours : malgré toutes ces vérifications, vous n’êtes pas à l’abri d’une crevaison. Raison pour laquelle il est important de vérifier l’état de la roue de secours avant de prendre la route des vacances, si votre véhicule en est équipé bien-sûr. Pensez également à emporter un kit de réparation, des accessoires et une bombe anti-crevaison.

que faire en cas de pneu crevé ?

Que faire en cas de crevaison ?

Vous l’aurez compris : bien préparer son véhicule est indispensable avant de prendre la route des vacances. Malgré cela, le risque zéro n’existe pas. Voilà pourquoi il est important de savoir comment réagir en cas de crevaison ou d’éclatement d’un pneu. Trois comportements sont d’ailleurs à suivre pour garantir votre sécurité et reprendre rapidement la route.

  1. Ne pas rouler à plat : que le pneu soit crevé ou entièrement dégonflé, il est primordial de ne pas continuer à rouler trop longtemps. Pourquoi ? Tout simplement car la jante est susceptible d’endommager le flanc de la voiture. Sans oublier que les frottements vont rapidement attaquer la partie interne du pneumatique, élément essentiel de son étanchéité. En roulant à plat, vous prenez donc le risque de détruire définitivement le pneu et de provoquer un accident. Seule exception à la règle : si vous disposez d’un pneu de type Run Flat, proposé notamment de série sur certains modèles BMW à une époque, capable de rouler à plat sur une certaine distance avant de le remplacer.
  2. S’arrêter le plus rapidement possible : avant de songer à remplacer le pneu ou à le réparer, il convient de vous stationner à un endroit sûr. Il est d’ailleurs préférable de rouler à plat sur une distance limitée afin de pouvoir intervenir en toute sécurité. Le mieux reste d’ailleurs d’atteindre une aire de repos. Ne vous arrêtez sur la bande d’arrêt d’urgence qu’en derniers recours et uniquement si la réparation ne concerne pas un pneu situé sur le flanc gauche de la voiture mais du côté droit (pas vers la route).
  3. Utiliser une bombe anti-crevaison : face à un pneu crevé, le premier geste des automobilistes est de le remplacer. Mais en plus de demander du temps, cette opération nécessite une roue de secours, ce qui fait de plus en plus défaut aux voitures modernes. Voilà pourquoi il peut être judicieux de commencer par essayer de colmater le trou à l’aide d’une bombe anti-crevaison. Assurez-vous cependant que la date de péremption du produit n’est pas dépassée, que le pneu n’est pas déjanté et que les dégâts sont minimes. Si cette intervention est impossible, il ne vous reste plus qu’une seule chose à faire : remplacer la roue.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR :

  • L’usure prononcée et une mauvaise pression du pneu sont les principales causes d’une crevaison
  • Il faut faire preuve d’encore plus de vigilance avant le départ en vacances car les pneus sont soumis à rude épreuve (température, longueur du trajet, voie rapide, routes dégradées)
  • En cas de crevaison, il est déconseillé de rouler à plat (à part pour se mettre en sécurité)

 

Le point de vue de Teddy

« Si tous ces conseils sont importants pour se prémunir d’une crevaison, ils ne vous en mettent pas totalement à l’abri pour autant. À mon sens, il est donc important de savoir changer une roue avant de prendre la route des vacances. Quitte même à s’y entraîner si nécessaire. »

 

Vous aimerez aussi...

Stationner sa voiture au soleil : nos astuces pour limiter le réchauffement

Stationner sa voiture au soleil : nos astuces pour limiter le réchauffement

Lire la suite
Comment remplir un constat amiable d’accident ?

Comment remplir un constat amiable d’accident ?

Lire la suite
Louer une voiture en toute sérénité pour ses vacances, c’est possible !

Louer une voiture en toute sérénité pour ses vacances, c’est possible !

Lire la suite
Nouveau contrôle technique 2019 : quels changements à partir du 1er juillet ?

Nouveau contrôle technique 2019 : quels changements à partir du 1er juillet ?

Lire la suite