Quand changer la courroie de distribution de sa voiture ?

Temps de lecture estimé : 4 minutes.

Avec le joint de culasse, elle est sans doute l’expression automobile la plus utilisée quand on essaie de faire une blague. Mais attention : en vrai, la courroie de distribution est un élément essentiel du moteur. Surtout, elle a le défaut d’une usure rapide, et doit être surveillée de près pour éviter la casse.

A quoi sert la courroie de distribution ?

Dans la plupart des voitures récentes, la courroie de distribution fait le lien entre différents éléments du moteur : pompe à eau, pompe à injection, arbres à cames (qui commandent les soupapes) et vilebrequin. Ce dernier est essentiel, puisqu’il synchronise le travail des soupapes et celui des pistons. 

La courroie est une sorte de chef d’orchestre. Elle assure le mouvement de tout cet ensemble, en évitant que soupapes et pistons ne s’entrechoquent. Quand la courroie casse, tout est menacé. Les pistons tordent les soupapes, la courroie entraîne la pompe à eau, l’arbre à cames à de grandes chances de se casser.

En résumé : la catastrophe. Et le plus souvent, le moteur tout entier à remplacer.

A savoir :

Certains véhicules – c’est le cas de la plupart des modèles Mercedes et BMW – n’ont pas de courroie mais une chaîne de distribution. Celle-ci a une durée de vie plus longue, similaire à celle du moteur, et ne nécessite pas d’entretien particulier hors des contrôles de routine. Si vous entendez un bruit inhabituel, faites-la tout de même inspecter.

Quand faut-il changer sa courroie de distribution ?

Le problème de la courroie, c’est qu’il n’y a pas vraiment de symptômes pour vous avertir de son usure. Les constructeurs vous donnent une estimation du nombre de kilomètres que leur courroie peut encaisser, ainsi qu’une période de temps. Le livret du véhicule et le contrat d’entretien (si si : vous allez les retrouver !) sont vos meilleurs alliés pour prévoir une potentielle casse.

Selon les modèles, la courroie de distribution doit être remplacée tous les 5 à 10 ans, et tous les 60 à 160 000 kilomètres. Des tranches assez larges.

S’il n’y a pas de signes avant-coureurs, plusieurs facteurs sont susceptibles d’accélérer l’usure de la courroie :

  • La courroie de distribution est particulièrement sollicitée lors des démarrages. Un contexte de démarrages fréquents – typiquement, la conduite en ville – accélère donc son usure. 
  • Les écarts de température ne lui plaisent pas. Une voiture qui dort dehors risque davantage la casse précoce, surtout si votre région alterne beaucoup le chaud/froid. En été, veillez à contrôler l’état de vos courroies car le caoutchouc résiste mal aux fortes températures.
  • Tous les modèles ne sont pas égaux devant la courroie de distribution

Comment procéder ?

Avant de paniquer, trouvez l’information : à quel moment (date, km) le constructeur estime-t-il que votre courroie doit être changée ? Dès que vous le savez, prévoyez une visite chez le garagiste quelques mois avant l’échéance.

Combien coûte le changement d’une courroie de distribution ?

Remplacer une courroie vous coûtera entre 120 et 1 000 euros. Comptez généralement autour de 500 euros. La somme varie fortement selon les constructeurs et les garagistes, et peut paraître élevée. Mais si vous ne la remplacez pas et qu’elle vient à casser, c’est le moteur entier qu’il vous faudra sans doute changer. Voire la voiture. 

Lorsque vous faites changer la courroie, vous achetez un kit, qui contient : 

  • Ladite courroie
  • Un galet tendeur 
  • Plusieurs poulies de guidage
  • Souvent, une pompe à eau.

Puis-je changer ma courroie de distribution tout seul ?

Autant le dire tout de suite : évitez de le faire

Il y a deux possibilités. Soit vous êtes un mécanicien très averti, auquel cas inutile de vous expliquer comment procéder ; soit vous ne l’êtes pas, et nous vous déconseillons vivement de vous y prendre seul !

Sachez que la moindre erreur de calage met en péril tout le moteur. De plus, vous ne changerez pas uniquement la courroie, mais tous les éléments du kit, ce qui multiplie les risques d’erreur. 

Le mieux ? C’est d’essayer d’anticiper au maximum, suivre les préconisations du constructeur et, chaque fois que vous verrez un spécialiste, en profiter pour qu’il y jette un coup d’œil. C’est le meilleur entretien qui soit.

Vous aimerez aussi...

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Lire la suite
Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Lire la suite
Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Lire la suite
Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Lire la suite