La sécurité en voiture lors des départs en vacances

Temps de lecture estimé : 4 minutes.

Dimanche dernier, je rentrais du week-end prolongé à Munich au volant d’une BMW 740. Sièges profonds, moquette épaisse, la bête et ses 300 cv fendaient l’air, tutoyaient le béton armé.

Habitué aux bonnes mœurs locales, l’accélérateur à peu près écrasé, je roulais en toute légalité, vers la France, à plus de 200 km/h.

En France, nous avons du bon pain, en Allemagne, ils ont des tronçons illimités. Et une bonne conduite. Cette rigueur qui les caractérise liée à une obsession de la belle mécanique et à un contrôle technique draconien se ressent sur la route. Les camions roulent à droite toute, ceux qui ont le temps au milieu et la voie de gauche est exclusivement réservée aux adeptes du plus de 5000 tr/mn en 6ème.

Fasciné par cette organisation routière digne d’une horloge suisse, je pensais aux règles de base de sécurité, pour maximiser les chances d’arriver à bon port, et minimiser le risque d’embrasser la voiture d’avant ou une glissière de sécurité.

Je vous livre ici quelques règles de sécurité liées à la préparation de votre voiture avant de partir en vacances et je vous rappelle les bonnes pratiques pour faire de la route le plus bel endroit de la terre.

Si le danger peut surgir de la route, il peut aussi venir de votre voiture : un pneu qui claque, une durite qui craque et c’est le drame.

Aussi il est important d’adopter un comportement responsable et ce, même avant le départ.

Vérifier sa voiture pour éviter une perte de contrôle ou une immobilisation sur l’autoroute :

  • faire les niveaux (à plat et moteur froid) : le niveau d’huile, le liquide de refroidissement et de lave-glace,
  • reprendre la pression des pneus, ajouter des bars ou en enlever (ne jamais enlever de la pression si les pneus sont chaud, après avoir roulé). La pression des pneus est indiquée soit dans les montants de portières, soit dans la trappe de carburant et dans tous les cas dans le manuel d’utilisation. La pression à mettre varie selon la charge transportée et le type de pneus. D’ailleurs si les pneus sont chauds, pensez à rajouter 0.3 bars. Comme le dit la marque italienne de pneus au beau calendrier, « la puissance n’est rien sans maîtrise »,

Une fois posé à bord d’une voiture fraîche et bien entretenue, le plus important pour votre sécurité arrive.

Les distances de sécurité :

  • Sur la route, s’il y a une chose à respecter ce sont les distances de sécurité !! Que ce soit à 20 km/h dans les bouchons ou à 130 km/h en croisière gardez-vos distances, elles peuvent vous sauver la vie.
  • Dans les bouchons et particulièrement au moment final du ralentissement indiquez l’obstacle en actionnant vos feux de détresse et gardez un œil dans votre rétroviseur intérieur. Le plus prudent est de laisser 2m entre la voiture qui vous précède et la vôtre au cas où un conducteur étourdi arrivait trop vite et percuterait l’arrière de votre véhicule.

Les changements de direction :

  • Avant tout dépassement, changement de direction, vérifier vos angles morts, le danger s’y loge ! Il est impossible de voir une voiture dans son rétroviseur quand celle-ci est dans l’angle-mort. Clignotant, tournez la tête à gauche et doublez, vous êtes filmé !

Les pauses :

  • Pausé café, pause cigarette… Aucune pause n’est aussi salvatrice qu’une pause après 2 heures de trajet. Le temps de se dégourdir les jambes, de s’aérer l’esprit trop concentré sur la route, de boire un café et un grand verre d’eau et vous repartez, déjà reposé, sur la route des vacances.

 

pause sécurité routière

Pensons un peu aux autres maintenant.

  • Il est 19h, la vitre ouverte et l’air chaud qui vous caresse le visage, vous rentrez pressé d’entendre le bruit des glaçons de l’apéro. Méfiez vous des lumières de début et fin de journée qui peuvent cacher des obstacles ainsi que des piétons. Ralentissez surtout quand la luminosité est mauvaise.
  • En bon commandant de bord, pensez à vos passagers et à votre mécanique. Adoptez votre conduite selon le terrain (gravillons, nids de poules,…). Une mauvaise conduite en terrain accidenté peuvent dégrader votre train avant et surtout vos pneus.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons l’acquisition d’un avertisseur de danger de type Coyote qui vous prévient à l’avance de tous les dangers dont regorgent les routes et qui vous avertit bien sûr, toutes les deux heures de prendre votre pause !

Voilà mes conseils, j’espère qu’ils vous éclaireront et guideront votre route tout l’été durant. Quant à moi, je reprendrai ma route, vers le sud de la France, l’esprit plus léger de vous avoir assagi.

 

Vous aimerez aussi...

4 critères à prendre en compte pour choisir son véhicule utilitaire

4 critères à prendre en compte pour choisir son véhicule utilitaire

Lire la suite
Comment fonctionne et que faut-il savoir sur la contre visite du contrôle technique ?

Comment fonctionne et que faut-il savoir sur la contre visite du contrôle technique ?

Lire la suite
Comment choisir la meilleure huile de moteur pour sa voiture ?

Comment choisir la meilleure huile de moteur pour sa voiture ?

Lire la suite
La reprogrammation moteur est-elle autorisée ? Que dit la loi et les constructeurs automobiles ?

La reprogrammation moteur est-elle autorisée ? Que dit la loi et les constructeurs automobiles ?

Lire la suite