Stationner à l’extérieur en hiver : précautions à prendre

Temps de lecture estimé : 5 minutes.

En l’absence de garage ou de parking couvert, le stationnement de son véhicule à l’extérieur en hiver peut rapidement avoir de lourdes conséquences. Pour limiter les risques, il convient d’adopter certaines bonnes pratiques afin de permettre à votre voiture d’affronter la neige et les températures glaciales sans encombre. On vous dit tout pour être paré !

Préparer son véhicule à affronter le froid et l’humidité

Si garer son véhicule sous le soleil en été peut présenter un risque, il en va de même du stationnement en hiver lorsque les conditions climatiques sont mauvaises. Bien que les petits dégâts n’aient pas de conséquences sur l’état du véhicule durant l’année, la situation peut rapidement évoluer avec l’approche des premières gelées. Le moindre éclat sur la carrosserie peut en effet constituer une faille, dans la mesure où il sera fragilisé pour affronter les éléments extérieurs (le froid, la neige, l’humidité, le sel déversé sur les routes, etc.). Pour réduire le risque de corrosion, il est donc important de réparer les rayures et autres dommages de manière anticipée. Pour une protection durable, n’hésitez pas non plus à utiliser un aérosol spécifique, comme un traitement anticorrosion par exemple, ou à appliquer un lustreur. Un conseil d’autant plus pertinent si vous réalisez l’entretien de votre voiture par vous-même.

Mais la carrosserie n’est pas le seul élément qui doit être préparé avant l’hiver. C’est le cas également de l’ensemble des liquides utilisés. À l’approche des premiers grands froids, ayez toujours le réflexe d’utiliser des fluides de qualité, capables de résister au gel. Il faut d’ailleurs être tout particulièrement vigilant sur le liquide lave-glace puisqu’il est le plus exposé, mais également sur le liquide de refroidissement et l’huile moteur.

Un conseil : préférez acheter des produits spécifiques pour l’hiver et, au grand jamais, ne songez à les couper à l’eau.

Protéger sa voiture intégralement des éléments extérieurs

Comme nous l’évoquions plus haut, le sel peut rapidement se déposer et endommager carrosserie, châssis et système de freinage si vous roulez régulièrement sur route salée. Pour protéger votre voiture, le premier réflexe est donc de la nettoyer régulièrement. Un jet d’eau sur le véhicule fera généralement l’affaire et permettra de retirer une grande partie de l’eau iodée. En prévision de grands trajets, notamment lors du départ au ski, il peut également être judicieux de protéger les ouvertures du froid, de l’humidité et de la corrosion. Pour cela, il est possible d’appliquer un lubrifiant spécial au niveau des joints du véhicule (portes et coffre principalement).

Si votre voiture stationne à l’extérieur pendant longtemps, le pare-brise risque rapidement de montrer ses limites face au givre. Plutôt que de devoir le gratter avant chaque départ – ce qui peut d’ailleurs le fragiliser -, préférez le protéger à l’aide d’un simple carton. Pour une protection renforcée, sachez qu’il existe également des bâches dédiées à cet usage, dont certaines peuvent même envelopper les rétroviseurs. On n’y pense rarement, mais la motorisation peut elle aussi souffrir par grand froid, et ce, même à l’arrêt. C’est d’ailleurs tout particulièrement le filtre à air et le filtre à carburant qui peuvent se montrer sensibles au givre. En plus de vérifier leur état, n’hésitez pas à déposer une couverture sur le moteur.

Hiverner sa voiture en cas de stationnement prolongé

En cas de stationnement prolongé en extérieur durant l’hiver, d’autres gestes s’imposent pour que l’immobilisation n’occasionne pas de dégâts. Pour un hivernage plus ou moins long, vous devez en priorité :

  • immobiliser votre véhicule avec des cales (à condition qu’il soit dans un espace extérieur sécurisé) afin de pouvoir desserrer le frein à main. De la sorte, vous limitez le risque que les plaquettes de frein ne se bloquent à cause du givre ;
  • déposer la batterie à chaque arrêt : Particulièrement sensible aux grands froids, elle peut rapidement perdre de sa puissance, vous empêchant alors de démarrer. En cas de dépose sur plusieurs jours, vous pouvez d’ailleurs maintenir sa charge via un équipement spécifique ;
  • protéger votre voiture à l’aide d’une bâche intégrale. De la sorte, la carrosserie comme les autres éléments du véhicule (pare-brise, motorisation, ouvertures, etc.) seront mieux préservés du givre et de l’humidité.

Bon à savoir : êtes-vous bien assuré contre les dangers de l’hiver ?

Contrairement à ce que vous pourriez croire, la plupart de vos contrats d’assurance ne couvrent pas votre voiture contre les principaux dangers de l’hiver, comme la chute de neige sur votre véhicule par exemple. Sans garantie spécifique, votre assurance auto ou votre multirisques habitation ne pourront rien pour vous. Avant l’hiver, il est donc judicieux de vérifier si vous disposez d’une garantie spécifique (bris de glace, assistance en cas de panne, véhicule de remplacement ou événement climatique) et de son étendue.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR :

  • Pour préparer son véhicule à l’hiver, il faut réparer les rayures et vérifier la qualité des liquides utilisés.
  • La protection de la voiture passera par un nettoyage régulier et l’utilisation de matériel spécifique (bâche, couverture, etc.).
  • En cas de stationnement prolongé, il faudra hiverner votre véhicule en l’immobilisant avec des cales, en déposant la batterie et en utilisant une bâche intégrale.

Le point de vue de Teddy

« Il y a un autre risque auquel on ne pense que trop rarement : la chute massive de neige sur son véhicule à l’arrêt. Celle-ci peut s’être accumulée sur un arbre ou une toiture, avant de tomber sur votre véhicule et d’occasionner de lourds dégâts. En cas de stationnement en extérieur lors d’une tempête, évitez donc à tout prix de vous garer dans une zone où le risque de chute de neige est présent. »

Vous aimerez aussi...

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Lire la suite
Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Lire la suite
Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Lire la suite
Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Lire la suite