Comment protéger sa voiture contre le soleil ?

Temps de lecture estimé : 5 minutes.

Comment protéger sa voiture contre les fortes températures causées par le soleil : nos astuces

Lors des périodes de forte chaleur, les automobilistes ont une phobie : celle de ne pas pouvoir se garer à l’ombre. Pour limiter les risques pour les usagers et pour le véhicule, il existe cependant des astuces afin de limiter le réchauffement en cas de stationnement à l’extérieur.

Que faut-il craindre en garant sa voiture au soleil cet été ?

Stationner sa voiture sous le soleil en été, cela peut avoir de lourdes conséquences. L’exposition prolongée au soleil peut en effet impacter l’intérieur du véhicule, mais également l’extérieur. Un risque à connaître afin de prendre les précautions adéquates et ne pas avoir de mauvaises surprises.

  • Les dangers à l’intérieur du véhicule : en cas de forte chaleur, la température au sein de l’habitacle peut monter, dans les cas les plus extrêmes, jusqu’à 60°C. Une chaleur intense qui va réchauffer l’ensemble des équipements intérieurs (volant, sièges, tableau de bord, etc.) et qui risque de brûler le conducteur ou ses passagers.
  • Les menaces à l’extérieur de la voiture : dilatation des joints d’étanchéité, altération de la peinture de la carrosserie, plus grande sensibilité des pneus, les risques pour le véhicule sont plus nombreux qu’on ne le pense lors d’un stationnement en plein soleil.

Comment protéger la carrosserie, la peinture et l’intérieur de votre voiture ?

Vous l’aurez compris : stationner sa voiture en plein soleil n’est bon ni pour la voiture, ni pour ses usagers. Pour en limiter les conséquences, il existe tout de même certains trucs et astuces à suivre de toute urgence pour protéger sa voiture et soi-même.

  • Opter pour des vitrages isolants : le pare-brise athermique est le moyen le plus efficace pour lutter contre la chaleur. Associé à de fines particules métalliques (argent, titane, etc.), le verre est en mesure de filtrer les rayons UV, réduisant ainsi le réchauffement de l’habitacle lors d’une exposition prolongée au soleil. Si les vitres teintées peuvent aussi être intéressantes, il faut toutefois savoir que leur efficacité est minime.
  • Utiliser un pare-soleil : en l’absence d’un pare-brise athermique, c’est la solution recommandée. Grâce à sa surface réfléchissante, le pare-soleil va repousser une partie des rayons du soleil, permettant de limiter le réchauffement de l’air au sein de l’habitacle. Pour une plus grande efficacité, il est d’ailleurs préférable d’en installer au niveau du pare-brise, mais également sur les autres vitrages. L’utilisation d’une bâche ou d’une housse de protection pour sa voiture n’est pas fortement recommandée car son efficacité reste moindre. En hiver, il est assez courant de voir un carton sur un pare brise afin d’éviter que celui-ci ne soit gelé.
  • Aérer le véhicule : au moment de reprendre la route, éviter d’allumer directement la climatisation. Pourquoi ? Tout simplement car c’est l’air chaud présent dans la voiture qui sera utilisé en circuit fermé, augmentant le délai pour faire baisser la température. Il est donc préférable d’ouvrir les fenêtres pour chasser l’air chaud, avant d’allumer finalement la climatisation. Sachez d’ailleurs que certaines Audi disposent de capteurs solaires capables de faire fonctionner des ventilateurs, et ce, même lorsque le moteur est éteint.
  • Anticiper l’ombre : stationner sa voiture sur une place de parking à l’ombre, c’est bien évidemment la meilleure solution pour limiter la montée en température du véhicule. Mais il n’est pas toujours possible de trouver une place au sein d’un parking couvert ou sur une zone ombragée. L’astuce consiste alors à anticiper le mouvement du soleil afin de déterminer quelles places seront à l’ombre dans les prochaines heures.

Quelles sont les précautions à prendre afin d’assurer la protection de votre voiture ?

Si certaines précautions sont à prendre avant de partir en vacances, il en va de même si vous stationnez votre véhicule au soleil. Pourquoi ? Tout simplement car, dans les deux situations, vous exposez votre voiture à des conditions extrêmes. Nos conseils pour préserver votre véhicule lors de ses stationnements en extérieur :

  • Vérifier la pression des pneus : durant l’été, la température du bitume peut rapidement atteindre les 80°C. Si les pneumatiques du véhicule ne sont pas suffisamment gonflés, le risque de crevaison au contact de la surface brûlante est beaucoup plus important. D’où l’importance de vérifier la pression, tout particulièrement lors des périodes de forte chaleur.
  • Contrôler les courroies : l’ensemble des éléments en caoutchouc sont sensibles aux températures extrêmes, tout comme les essuie glaces ou même les courroies. Sous l’effet du chaud et du froid, la courroie de distribution va se dilater et même se contracter. À terme, cela peut provoquer des fissures ou même une casse de la courroie et très certainement du moteur. Il est donc judicieux d’en vérifier l’état de temps à autre par un garage auto spécialisé.
  • Garder un œil sur les niveaux : durant les fortes chaleurs, les liquides de la voiture sont susceptibles de s’évaporer plus ou moins rapidement, tout particulièrement si votre véhicule est stationné au soleil. Liquide de refroidissement, liquide lave glace huile moteur ou encore liquide de frein : pensez donc à en vérifier le niveau avant un départ en vacances cet été.

Le saviez-vous ?

Au moment de changer l’huile moteur de son véhicule, il est impératif de ne pas se tromper et de choisir l’huile avec un indice de viscosité préconisé par le constructeur.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Un stationnement prolongé au soleil surchauffe l’habitacle et peut avoir des impacts non-négligeables autant à l’extérieur qu’à l’intérieur
  • Les vitrages athermiques constituent la meilleure protection contre la chaleur du soleil
  • Il est important de contrôler plus régulièrement les éléments importants de son véhicule en cas de forte chaleur

LE POINT DE VUE DE LAURIE
« Trouver une place de stationnement durant la période estivale, qu’elle soit à l’ombre ou non, peut vite se transformer en parcours du combattant. Voilà pourquoi un conseil est, quoi qu’il arrive, à suivre en priorité : garder son calme. Bon courage ! »

Vous aimerez aussi...

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Logement : quelles démarches pour sa voiture électrique ?

Lire la suite
Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Lire la suite
Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Les alternatives à l’ANTS pour faire sa carte grise

Lire la suite
Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Tout savoir sur les housses de protection pour voitures

Lire la suite