Acheter sa voiture d’occasion à un professionnel ou un particulier : avantages et inconvénients

Écrit par Pascal Binon le 12 septembre 2022

Vous vous êtes sans doute déjà posé la question plus d’une fois. Est-il préférable d’acheter sa voiture d’occasion à un professionnel ou à un particulier ? Bien entendu, il n’existe pas de réponse universelle. En fait, tout dépend de vos priorités. Vous voulez en savoir plus et y voir plus clair ? Nous vous expliquons tout.

Acheter sa voiture d’occasion à un professionnel ou un particulier : avantages et inconvénients

 

Acheter une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, est toujours un moment important. Ne serait-ce que parce que dans une majorité de cas, l’acquisition d’un véhicule est synonyme d’un effort financier, et ce à plus ou moins long terme. Aussi, vaut-il mieux se tourner vers un professionnel ou faire confiance à un particulier ? Faisons ensemble le point sur la question.

Choisir un particulier ou un pro dépend de vos critères

Si vous avez une idée précise du modèle que vous recherchez (année, kilométrage, motorisation, finition, teinte, options, etc.), vous aurez plus de chance de trouver votre bonheur chez un particulier, surtout si vous n’avez pas peur de faire des kilomètres pour trouver « votre » perle rare. Mais bien d’autres critères entrent également en ligne de compte.

Quel est votre budget ?

Acheter une voiture chez un professionnel coûte généralement plus cher que si vous faites affaire avec un particulier. C’est assez logique : le vendeur professionnel doit intégrer ses frais au prix de vente, qu’il s’agisse de la location de locaux ou des salaires à verser, sans oublier d’éventuels frais de remise en état et bien entendu, la marge bénéficiaire. Autant de postes qui ne concernent pas un particulier. Mais avec la pénurie des composants (et donc des voitures neuves), on constate de plus en plus que les différences de prix tendent à diminuer, surtout s’il s’agit d’un modèle particulièrement prisé. Cela étant, si vous trouvez la voiture qui vous convient à la fois chez un particulier et chez un professionnel, privilégiez ce dernier, ne serait-ce que pour bénéficier d’une garantie, comme nous vous l’expliquons ci-après. Notons cependant qu’il existe aussi des particuliers très soigneux et très à cheval sur le respect des préconisations de maintenance. Ajoutons que certains sites de petites annonces proposent des garanties mécaniques sur des véhicules vendus par des particuliers. Enfin, méfiez-vous des fausses bonnes affaires. Si une voiture présentée comme étant irréprochable est vendue à un prix nettement inférieur à celui du marché, c’est forcément qu’il y a un loup !

⭐️ A lire aussi :  Opel Mokka d'occasion : ses atouts

Quelles sont vos connaissances mécaniques ?

Vous êtes capable de changer une ampoule grillée et de vérifier le niveau d’huile ? Fort bien ! Cela ne signifie pas pour autant que vous avez les compétences de diagnostiquer une panne ou de procéder à des opérations mécaniques, fussent-elles simples. Et puis, cela suppose également des contraintes de temps (pouvez-vous vous passer de votre véhicule plusieurs jours ?) et de place (disposez-vous d’un emplacement voire d’un garage avec une fosse ?). Si vous disposez de tout cela, une voiture achetée à un particulier ne devrait vous poser aucun souci.

Dans le cas contraire, une voiture vendue par un professionnel bénéficie d’une révision avant d’être proposée à la vente. Nombreuses sont aujourd’hui les enseignes professionnelles à disposer d’un label de qualité supposant un contrôle minutieux du véhicule en atelier.

Doit-on vous décharger de l’administratif ?

Vous avez la phobie des démarches administratives ? Alors accrochez-vous, car vous allez devoir rassembler pas mal de documents :

  • Le certificat d’immatriculation du véhicule ;
  • Le certificat de vente qu’il vous faudra remplir ;
  • Demander un certificat de situation administrative ;
  • Vérifier le procès-verbal du contrôle technique ;
  • Faire une demande de certificat d’immatriculation ;
  • Et bien évidemment, souscrire une assurance auto.

Cela vous semble insurmontable ? Alors vous n’aurez d’autre choix que de vous adresser à un professionnel, qui contrairement à un particulier, pourra s’occuper « des papiers » à votre place. Précisons encore que le professionnel pourra aussi vous proposer des facilités de paiement (paiements échelonnés, crédit, etc.) ou encore des modes de réservations (acompte, arrhes, etc.).

Avez-vous besoin d’une garantie ?

Les articles 1641 à 1643 du Code Civil stipulent que « le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise ou n’en aurait donné qu’un moindre prix s’il les avait connus ». Bien entendu, ces articles s’adressent également aux particuliers, mais en cas de litige, il sera certainement plus facile d’obtenir réparation auprès d’un professionnel. Car aux yeux de la justice, ce dernier est censé avoir pris connaissance des vices cachés d’un véhicule, ce qui est plus difficile à prouver quand on s’adresse à un particulier. D’ailleurs, lui seul a le droit de mentionner sur la facture la fameuse mention « vendu dans l’état ». Ajoutons qu’avec les réseaux sociaux et la possibilité de laisser une évaluation en ligne, une réputation peut être aussi facilement être acquise (en cas de sérieux) que ruinée (en cas d’arnaque). En la matière, un professionnel n’a donc pas vraiment intérêt à jouer avec le feu.

⭐️ A lire aussi :  Pourquoi faire reprendre sa voiture ?

Vous voulez vendre votre voiture vous-même ?

Vendre une voiture ne se limite pas à coller une affiche sur la vitre arrière et à publier une annonce en ligne. Vendre une voiture, c’est un métier ! Si vous voulez tirer le meilleur prix de votre auto, il vous faudra avant tout songer à la rendre la plus présentable possible. Ensuite, ne serait-ce que pour éviter les discussions inutilescommunément appelées de « marchand de tapis », vous devrez évaluer le plus précisément possible la valeur de votre voiture. Pour ce faire, nous vous conseillons le site www.meilleure-reprise.com. Ensuite, attendez-vous à de nombreux e-mails et/ou coups de fil, dont un certain nombre proviendront de personnes curieuses ou en manque de conversation, sans oublier les doux rêveurs et les collectionneurs de photos. Ici aussi, vous devrez vous acquitter de certaines obligations administratives et remettre à l’acheteur tous les documents nécessaires lui permettant de faire immatriculer la voiture, à savoir :

  • Le certificat de cession;
  • La carte grise barrée ;
  • Un certificat de situation ou de non-gage datant de moins d’un mois ;
  • Un rapport de contrôle technique si le véhicule a plus de 4 ans.

La crainte du chèque en blanc

N’acceptez pas n’importe quel chèque ! Exigez un chèque de banque et n’hésitez pas à le faire vérifier auprès de la banque émettrice. Attention aussi en cas de paiement par virement bancaire. Les cas d’escroquerie ne sont pas rares : l’argent apparaît sur le compte, mais s’agissant d’une transaction « bidouillée », il peut tout aussi vite disparaître et vous aurez tout perdu.

⭐️ A lire aussi :  Restyler sa FIAT 500 en quelques étapes

Cela étant, ne voyons pas toujours les choses en noir. Une majorité de ventes entre particuliers se déroule parfaitement et en toute honnêteté. Qui plus est, une telle vente s’avèrera plus rémunératrice pour vous.

Vous préférez faire reprendre votre véhicule ?

Vous ne souhaitez pas prendre de risques, votre emploi du temps est très serré et vous ne souhaitez pas recevoir des coups de fil en permanence ? Dans ce cas, revendre votre voiture à un professionnel est la meilleure option. Vous serez payé immédiatement et en toute sécurité. Revers de la médaille, vous ne pourrez pas revendre votre véhicule aussi cher que vous ne l’auriez fait à un particulier, à plus forte raison si cette reprise ne s’accompagne pas de l’achat d’un nouveau véhicule au marchand.

À lire aussi :

Cet article vous a plu ?

Partager cet article