Essai Volkswagen Tiguan : la Golf des SUV

Écrit par Olivier Maloteaux le 23 décembre 2022

SUV familial basé sur la Golf, ce Tiguan de 2e génération reste une référence de son segment. Il existe en hybride plug-in, mais se décline aussi en version longue Allspace 7 places.

Essai Volkswagen Tiguan : la Golf des SUV

 

Ce Tiguan de 2e génération n’est plus tout jeune : il a été lancé en 2016 et légèrement restylé fin 2020. Mais dans son segment, il reste l’un des SUV les plus vendus d’Europe. Le Tiguan existe aussi en version allongée, baptisée Allspace, pouvant embarquer jusqu’à 7 passagers. Le lancement du Tiguan de 3génération est prévu fin 2023.

Le concept : une Golf sur échasses

Le VW Tiguan se profile comme la Golf des SUV. Il s’agit donc avant tout d’un modèle sérieux et rationnel, mais pas très original. Le Tiguan repose sur la plateforme technique de la Golf et en reprend les moteurs, mais avec une carrosserie nettement allongée (+22,5 cm, soit 4,5 m au total) et rehaussée (+19 cm, soit 1,68 m) afin de mieux dominer la route. Ce SUV VW se pose en concurrent des Peugeot 3008 ou Hyundai Tucson. Pour les familles nombreuses, il y a la version Allspace, encore plus longue (4,70 m) et pouvant disposer de 7 places. Elle vise des modèles comme les Peugeot 5008 ou Skoda Kodiaq.

Le design : un style très discret

Tout comme sa petite sœur la Golf, le Tiguan ne fait pas de vagues : il affiche un style très traditionnel et discret. Un look assez impersonnel et peu original, mais qui a ses adeptes. Le restylage du millésime 2021 a légèrement dynamisé la ligne et a apporté des feux matriciels à LED (option), qui modernisent le look, tout en rendant la conduite plus sûre de nuit.

L’habitacle est très sobre et qualitatif, mais l’ensemble manque de gaieté et d’originalité.

La vie à bord : habitacle sobre mais fonctionnel

À l’avant, le mobilier respire la qualité, mais l’ensemble manque de gaieté et d’originalité, comme souvent dans les produits VW. Un habitacle très sobre, qui peut cependant être égayé par un tableau de bord entièrement numérique et personnalisable, comme chez… Audi. Toujours concernant l’équipement, le Tiguan a droit à de nombreux accessoires de confort ou de luxe, mais il faut pour cela se tourner vers les finitions supérieures ou faire un détour par la longue liste d’options si vous achetez un modèle neuf.

Habitabilité
1/2
Habitabilité
À l’arrière, le Tiguan soigne sa modularité : il peut disposer d’une banquette coulissante permettant de favoriser au choix l’espace aux jambes des passagers ou le volume du coffre.
2/2

 

À l’arrière, le Tiguan soigne sa modularité : il peut disposer d’une banquette coulissante (sur 18 cm), permettant de favoriser au choix l’espace aux jambes des passagers ou le volume du coffre. Un coffre par ailleurs très spacieux. Le dossier de la banquette est également inclinable. Quant à la version longue Allspace, elle n’offre pas plus d’espace aux passages du 2e rang, mais se distingue par un coffre encore plus grand, dans lequel peuvent être montés deux sièges supplémentaires.

Le coffre
1/2
Le coffre
Le coffre est très spacieux et l'est encore plus dans la version longue Allspace, où peuvent être montés deux sièges supplémentaires.
2/2

Le gimmick : reculer la remorque comme un pro

Le Tiguan peut disposer de plusieurs assistances à la conduite, dont un freinage automatique d’urgence pour éviter les collisions, mais aussi des systèmes effectuant automatiquement les manœuvres de parking. Pour ceux qui tractent souvent un attelage (remorque, caravane), le SUV VW peut même disposer du TrailerAssist : ce système effectue les manœuvres en marche arrière avec attelage de manière semi-automatique, en prenant le volant en mains pour imprimer le bon angle afin de guider le convoi vers la trajectoire prédéfinie au moyen d’un bouton rotatif.

 

 

Les motorisations : essence, diesel et hybride plug-in

Pour animer ce SUV, on trouve des moteurs bien connus du groupe Volkswagen. En fonction du millésime et de la version, vous avez le choix entre plusieurs blocs à essence (1.4 TSI, 1.5 TSI ou 2.0 TSI ; de 125 à 320 ch) ou Diesel (2.0 TDI de 115 à 240 ch), mais aussi un propulseur hybride rechargeable (1.4 à essence de 150 ch + moteur électrique de 116 ch ; puissance combinée de 245 ch et autonomie en mode électrique d’environ 50 km).

Le choix du moteur dépendra bien sûr de vos attentes en matière de performances, mais aucune version n’est sous-motorisée. En Diesel, le 2.0 TDI 150 ch constitue un bon compromis et est disponible avec une boîte robotisée à double embrayage et avec une transmission intégrale (4Motion). En essence, on choisit le 1.4 TSI 150 ch des premiers millésimes ou, mieux, le 1.5 TSI 150 ch des modèles les plus récents. Ces moteurs sont également disponibles avec une boîte robotisée à double embrayage et avec une transmission intégrale. La version 1.5 TSI 150 ch traction (roues avant motrices) à boîte DSG 7 que nous avons testée est particulièrement recommandable : ses performances sont très correctes (0 à 100 km/h en 9,3 s et 200 km/h en pointe), tandis que sa consommation est raisonnable (7,5 à 8 l/100 km en conduite courante), de même que ses émissions de CO2 officielles (139 g/km).

L’hybride plug-in est plus cher, mais éligible au bonus écologique. Il peut être intéressant pour ceux qui parcourent peu de kilomètres au quotidien (car ils peuvent alors rouler souvent en électrique) et qui peuvent recharger la batterie chez eux (c’est moins cher que sur une borne publique). À noter cependant que le Tiguan Allspace n’est pas disponible en hybride rechargeable. Ni en version sportive « R » : celle-ci a été lancée en 2021 sur le Tiguan ordinaire uniquement. Elle embarque le moteur de la Golf « R » : un 2.0 TSI poussé à 320 ch. Ce bloc souffle ses gaz dans une ligne d’échappement Akrapovic en titane et est associé d’office à une boîte robotisée DSG 7 et à la transmission intégrale. Le Tiguan R passe 0 à 100 km/h en 4,9 secondes seulement, la vitesse de pointe étant bridée à 250 km/h.

Sur la route, le Tiguan est un SUV qui séduit par son dynamisme.

Le comportement routier : un SUV bien charpenté

Le Tiguan est un SUV qui tient fort bien le pavé. L’engin séduit par son dynamisme, en particulier dans le cas des versions à transmission intégrale 4Motion, qui offrent une excellente adhérence, quelles que soient les conditions climatiques. Mais les versions « tractions » sont également déjà très efficaces et agréables. Cette bonne tenue de route s’obtient au prix d’une suspension un brin ferme, mais jamais inconfortable pour autant. Pour un meilleur compromis dynamisme/confort, on vous conseille les versions équipées de l’amortissement piloté optionnel (baptisé DCC).

Reezocar a adoré

  • La valeur de revente élevée
  • La banquette arrière coulissante disponible
  • L’habitabilité et le coffre
  • Les 7 places de la version Allspace
  • La tenue de route efficace et sécurisante

Reezocar a moins aimé

  • Les tarifs élevés
  • Le style extérieur peu original
  • L’habitacle sombre et très classique
  • La version Allspace n’est pas disponible en hybride

Conclusion

Bien que vieillissant, le Tiguan reste une référence de son segment. Ce n’est certes pas le plus amusant ni le plus charmeur, mais il étale un très bel agrément de conduite, associé à un habitacle spacieux, modulable et doté d’un grand coffre. Ces belles prestations impliquent certes un prix élevé, mais ce SUV VW conserve une belle cote à la revente car il vieillit sans soucis et reste fort recherché.

 

Retrouvez toutes les annonces de Volkswagen Tiguan sur Reezocar.

Partager cet article