Juin 2021 : quels changements à prévoir pour les automobilistes cet été ?

Temps de lecture estimé : 4 minutes.

Automobile : ce qui change durant l’été 2021

Une fois n’est pas coutume, l’été réserve peu de changements notables pour les automobilistes en 2021. Plusieurs évolutions pourront néanmoins vous impacter dans les mois qui viennent, à l’image du durcissement du bonus écologique et de l’augmentation des interdictions de circulation.

Un durcissement du bonus et de la prime à la conversion

 

Le nouveau bonus écologique de 2021 entre en vigueur le 1er juillet prochain. Bien que les conditions d’éligibilité restent identiques, un changement majeur est à noter : le montant du bonus diminue de 1 000 €, et ce, pour tous les véhicules éligibles (électrique, hybride et hydrogène). Conséquence ? Le montant maximal sera désormais de 6 000 €.

 

Alors que le bonus pour les voitures électriques d’occasion n’évolue pas, la prime à la conversion voit ses conditions se durcir à compter du 1er juillet. En effet, la prime à la casse ne sera plus accordée pour l’achat d’un véhicule diesel, ni pour l’acquisition d’un véhicule portant une vignette Crit’Air 2. Les seuils d’émissions de CO2 sont également revus à la baisse pour les modèles thermiques éligibles.

Les véhicules polluants interdits à Paris

 

Depuis le 1er juin 2021, les véhicules Crit’Air 4, Crit’Air 5 et sans vignette sont interdits de circulation au sein de la région parisienne. Plus précisément, cette mesure concerne l’ensemble du territoire situé à l’intérieur de l’autoroute A86, à l’exception de celle-ci. Cette interdiction est néanmoins limitée dans le temps : 

  • du lundi au vendredi, de 8h à 20h, pour les véhicules particuliers, les utilitaires légers, les quadricycles à moteur (voiturettes) et les deux et trois roues (sauf jours fériés) ;
  • toute la semaine, entre 8h et 20h pour les poids-lourds, les bus et les cars.

 

Cette restriction fait suite à l’introduction d’une Zone à faibles émissions (ZFE-m), également présente au sein des métropoles de Lyon et de Grenoble-Alpes. Conformément à un décret publié l’année dernière, 7 nouvelles métropoles devront obligatoirement créer, elles aussi, une ZFE-m d’ici fin 2021 : Aix-Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon-Provence-Méditerranée, Toulouse, Montpellier Méditerranée, Strasbourg et Rouen-Normandie.

De nouvelles voitures-radar dans 4 régions

 

Le gouvernement a annoncé, à partir du 2e semestre 2021, le déploiement de voitures-radar au sein de 4 nouvelles régions : Grand Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année, le parc devrait être constitué de 223 véhicules banalisés, circulant toute la semaine à raison de 6 heures par jour.

 

Géré par des opérateurs privés, ces véhicules ont – contrairement à ce que l’on peut croire – l’obligation de circuler sur des trajets et à des horaires fixés par l’État, et ce, en fonction de l’accidentalité. De plus, les conducteurs n’ont aucune indication quant aux véhicules flashés, dans la mesure où le dispositif radar fonctionne de manière autonome et invisible.

Nancy adopte la vignette Crit’Air

 

Depuis le 1er juin 2021, il est obligatoire de disposer d’une vignette Crit’Air pour circuler au sein du Grand Nancy. En effet, la métropole a décidé de mettre en place la circulation différenciée lors des pics de pollution, permettant d’interdire de circulation les véhicules les plus polluants.

 

Plus concrètement, les véhicules Crit’Air 4, Crit’Air 5 et sans vignette sont interdits de la métropole en cas de mise en place d’une circulation différenciée. Cette restriction, applicable de 6 à 20h, concerne donc tous les véhicules diesel immatriculés pour la première fois avant 2005 et les essence mises en circulation avant 1997.

Mais aussi…

 

D’autres changements mineurs vont également animer l’été 2021 : 

  • depuis le 1er juin, la région du Grand Est propose 1 000 boîtiers de conversion au bioéthanol E85 à 1 €, soit une aide de 900 €, et 5 000 boîtiers à 500 € ;
  • depuis le 1er juin, il est possible de créditer son badge d’autoroute grâce à des chèques vacances à hauteur de 250 €, contre 150 € par le passé ;
  • depuis le 9 juin, les salles de code peuvent de nouveau accueillir les candidats en présentiel.

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Le bonus écologique diminue de 1 000 € au 1er juillet.
  • L’achat d’un véhicule diesel ne permet plus de profiter de la prime à la conversion à partir du 1er juillet.
  • Les véhicules Crit’Air 4, 5 et sans vignette sont interdits à Paris depuis le 1er juin.
  • Nancy a adopté la circulation différenciée depuis le 1er juin.

LE POINT DE VUE DE LAURIE

 

« Si l’été 2021 n’apporte que peu de changements, de nombreuses évolutions sont en revanche attendues dès 2022, notamment avec le durcissement du malus écologique et la création d’un malus au poids. »

Vous aimerez aussi...

Les NFT et l’automobile

Les NFT et l’automobile

Lire la suite
La Citroën Ami le nouveau compagnon de la police

La Citroën Ami le nouveau compagnon de la police

Lire la suite
Présentation de la nouvelle Porsche Panamera Platinum Edition

Présentation de la nouvelle Porsche Panamera Platinum Edition

Lire la suite
Cette année, ne soyez pas en retard pour Noël !

Cette année, ne soyez pas en retard pour Noël !

Lire la suite