Présentation de la nouvelle Porsche Panamera Platinum Edition

Temps de lecture estimé : 9 minutes.

Présentation de la nouvelle Porsche Panamera Platinum Edition de 2022

Porsche Panamera : une Platinum Edition riche en équipements

 

Dans l’optique de relancer la gamme Panamera, Porsche reprend une recette qui a déjà porté ses fruits par le passé : le lancement d’une série spéciale baptisée Platinum Edition. Disponible sur la Panamera 4 et la Panamera 4 E-Hybrid, y compris en version Sport Turismo, cette nouvelle déclinaison ne manque pas d’arguments grâce à une dotation riche et des éléments esthétiques spécifiques.

 

Une édition Platinum déjà aperçue en 2012

 

Porsche Panamera Platinum Edition 2012

Avec la Platinum Edition, Porsche n’en est pas à son coup d’essai. En effet, la Panamera a bénéficié de cette édition spéciale pour la première fois en octobre 2012. Déjà à cette époque, il s’agissait d’une déclinaison de la Porsche Panamera d’entrée de gamme, laquelle embarquait alors plus d’équipements de série qu’à l’accoutumée. Étaient notamment inclus les radars de stationnement avant et arrière, les rétroviseurs anti-éblouissement, les phares bi-xénon ou encore les jantes en alliage Panamera Turbo de 19’’ avec l’écusson Porsche en rouge, noir et or.

 

Disponible sur les versions V6 de 310 chevaux (Panamera, Panamera 4 et Panamera Diesel), en propulsion ou en transmission intégrale, l’édition Platinum de 2012 se distinguait surtout par son esthétique. Outre des éléments métallisés à l’extérieur (rétroviseurs, sorties d’air latérales, hayon, etc.), la berline allemande disposait d’un nouvel habillage en cuir et d’écussons en relief au niveau des appuie-têtes. Autant de modifications occasionnant une hausse des tarifs de l’ordre de 2 000 à 3 000 € selon les modèles.

 

Une série spéciale en réponse à l’essoufflement des ventes

 

Exactement 9 ans plus tard, le constructeur allemand refait le même coup. Il faut dire que – malgré un restylage à l’été 2020 – la seconde génération de la Panamera commence à prendre de l’âge, elle qui est sortie en 2016. Pour Porsche, c’est donc l’occasion parfaite d’offrir une seconde jeunesse à sa berline et de redynamiser sa gamme. Disponible sur les versions Panamera 4 et Panamera 4 E-Hybrid, mais également sur leur déclinaison Sport Turismo respective, la nouvelle Platinum Edition a été dévoilée pour la première fois au public lors du Salon de Los Angeles, du 19 au 28 novembre dernier. À cette occasion, la berline luxueuse a partagé l’affiche avec plusieurs autres nouveautés, dont la Cayman GT4 RS et une déclinaison inédite de la Taycan.

Surtout, la sortie de cette série spéciale coïncide avec l’essoufflement des ventes de la Porsche Panamera. Longtemps habituée aux premières places, la berline allemande est désormais reléguée très loin dans le classement des immatriculations, notamment en raison de la concurrence féroce de la Taycan électrique. Si le Cayenne est toujours le modèle le plus populaire, avec 92 860 unités écoulées en 2020, c’est désormais la Porsche 911  – avec 34 328 livraisons – qui occupe fermement la seconde place, tandis que la Porsche 718, la Porsche Macan et la Taycan arrivent ensuite (1). 

 

Une (très) large dotation pour la Panamera Platinum Edition

 

Dans ce contexte, l’édition Platinum n’a pas le droit à l’erreur. Pour cela, le constructeur dote sa série spéciale de très nombreux équipements, habituellement proposés en option sur la Porsche Panamera 4, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

  • Design extérieur : en plus des phares matriciels LED et des feux arrière Exclusive Design, la Porsche Panamera Platinum Edition embarque des sorties d’échappement sport noires, des contours de vitres latérales de la même couleur et une peinture métallisée. Sans oublier des jantes 21’’ peintes en Platine.
  • Vitrage : la berline séduit par son large toit panoramique, d’autant plus que son vitrage est teinté pour une ambiance plus intimiste. À l’arrière, les fenêtres bénéficient également d’un vitrage teinté, protégeant à la fois des regards et des rayons lumineux.
  • Confort intérieur : outre son système d’ouverture sans clé, cette nouvelle Porsche Panamera dispose de sièges avec 14 positions de réglage, équipés d’un système de chauffage qui plus est. Cette série spéciale embarque en outre la suspension pneumatique adaptative, gage à la fois de confort et de sensations.
  • Conduite : le conducteur n’est pas en reste puisque cette série spéciale dispose du volant sport GT, de la direction assistée Servotronic Plus, de l’assistance au changement de voie et de la caméra de recul avec aide au stationnement. À cela s’ajoutent le pack intérieur en aluminium brossé, ainsi que l’écusson de la marque sur les appuie-têtes.
  • Infotainment : l’édition Platinum fait le plein d’équipements multimédia, notamment avec le système Bose Surround Sound, doté de 14 haut-parleurs pour une puissance de 710 watts. Notons également la présence d’une horloge analogique située au niveau de la planche de bord.

 

En plus de tout cela, la berline se dote du chargeur embarqué de 7,2 kW sur les modèles Panamera 4 E-Hybrid, y compris en carrosserie Sport Turismo.

 

Platinum Edition : un prix « avantageux » ?

 

De manière assez étonnante, Porsche communique sur un tarif « avantageux » lorsqu’il évoque la nouvelle déclinaison Platinum Edition. Bien que le ticket d’entrée soit toujours supérieur à 100 000 €, l’argument peut se défendre. Porsche Active Suspension Management (PASM), système audio Bose Surround, toit panoramique, assistance au stationnement avec caméra de recul… autant d’options qui, mises bout à bout, ont un coût supérieur à 20 000 € sur la Panamera 4. Or, la différence entre la version d’entrée de gamme et l’édition Platinum est de « seulement » 17 000 € environ : 96 819 € pour la première, contre 114 214 € pour la seconde. De quoi économiser près de 3 000 €. D’ailleurs, le constat est relativement identique pour les autres versions de la berline :

  • la Panamera 4 E-Hybrid est commercialisée à partir de 116 419 € en version classique, contre 127 223 € en Platinum Edition ;
  • la Panamera 4 Sport Turismo est vendue à partir de 103 779 € en version classique, contre 116 843 € en série spéciale Platinum ;
  • la Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo est proposée à partir de 119 379 € en entrée de gamme, contre 130 342 € en édition Platinum.

 

Les différentes versions de la nouvelle Porsche Panamera Edition Platinum seront disponibles en concession à partir de janvier 2022, y compris en motorisation hybride et en déclinaison Sport Turismo, mais uniquement pour le marché européen.

 

Une gamme de motorisations identique

 

Pour ce qui est des motorisations en revanche, cette série spéciale n’apporte aucune nouveauté. Ainsi, la Porsche Panamera 4 dispose toujours d’un six-cylindres essence en V, d’une puissance de 330 chevaux et offrant un couple de 450 Nm. Dotée d’une transmission intégrale, l’Allemande affiche une vitesse maximale de 262 km/h depuis son restylage de 2020, lui permettant d’abattre le 0 à 100 km/h en l’espace de 5,5 secondes. Si sa consommation reste relativement raisonnable au vu de ses performances (7,8 l/100 km), la Panamera 4 affiche des émissions de CO2 de 117 g/km, aussi bien en version classique qu’en édition Platinum. Conséquences ? Avec la nouvelle grille du malus écologique 2022, la berline de luxe écope d’une majoration de 6 375 €, voire même plus si vous optez pour la version Turismo Sport.

En entrée de gamme comme en édition Platinum, la Porsche Panamera 4 E-Hybrid affiche une puissance cumulée de 462 chevaux, grâce à son six-cylindres de 330 chevaux et à son moteur électrique de 100 kW (136 chevaux). Son couple est également monstrueux puisqu’il atteint 700 Nm. Embarquant une boite à double embrayage à 8 rapports, tout comme sa version thermique, la Panamera 4 hybride se distingue aussi par ses performances exceptionnelles : une vitesse maximale de 278 km/h et 4,6 secondes pour réaliser le 0 à 100 km/h. Malgré une consommation de seulement 2,5 l/100 km et un taux d’émission de CO2 de 56 g/km, la berline de luxe ne bénéficie pas du bonus écologique, celui-ci n’étant désormais plus accordé aux hybrides non rechargeables.

(1) Source : Porsche achieves robust level of deliveries in 2020 – Newsroom Porsche – 2021

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Porsche avait déjà proposé une première Platinum Edition en 2012.
  • Lancée notamment en raison de l’essoufflement des ventes, la série Platinum embarque pour plus de 20 000 € d’équipements supplémentaires.
  • L’édition Platinum est disponible à partir de janvier 2022 sur la Panamera 4 et la Panamera 4 E-Hybrid, y compris en version Sport Turismo.
  • Son prix varie entre 114 214 et 130 342 € selon le modèle choisi, soit entre 11 000 et 17 000 € de plus que les versions d’entrée de gamme respectives.
  • La motorisation, tout comme les performances, des Panamera 4 Platinum Edition restent inchangées.

 

LE POINT DE VUE DE LAURIE

« Si ces nouvelles versions de la Porsche Panamera 4 ont le mérite de dynamiser la gamme, le manque de réelles innovations pourrait leur être fatal. D’autant plus que la Platinum Edition aura fort à faire avec la sortie au printemps d’une nouvelle version de la Porsche Taycan électrique, celle-ci promettant plus de 500 kilomètres d’autonomie et affichant des performances loin d’être ridicules (250 km/h de vitesse de pointe et 3,7 secondes au 0-100 km/h). »

Vous aimerez aussi...

Les NFT et l’automobile

Les NFT et l’automobile

Lire la suite
La Citroën Ami le nouveau compagnon de la police

La Citroën Ami le nouveau compagnon de la police

Lire la suite
Cette année, ne soyez pas en retard pour Noël !

Cette année, ne soyez pas en retard pour Noël !

Lire la suite
Comparatif : Clio 1 versus clio 5, comment ce modèle a-t-il traversé le temps ?

Comparatif : Clio 1 versus clio 5, comment ce modèle a-t-il traversé le temps ?

Lire la suite