Citroën : des ventes en hausse pour la marque aux chevrons

Temps de lecture estimé : 5 minutes.

Citroën vient de dévoiler les chiffres de son année 2021 : on fait le point.

Avec le succès de sa C3 et de ses SUV, la marque française enregistre une hausse de 7% sur ses ventes mondiales, grâce notamment au marché asiatique. 

Ces dernières années, les ventes de Citroën n’étaient franchement pas au beau fixe. Pourtant, et malgré la crise sanitaire qui a engendré la pénurie de semi-conducteurs, la marque aux chevrons reprend doucement des couleurs. 

En 2021, Citroën a écoulé près de 800 000 véhicules neufs à travers le monde. Des chiffres en progression de 7% par rapport à 2020. Toutefois, les immatriculations de la marque du groupe Stellantis (PSA-FCA) sont légèrement inférieures celles de 2019, une année dite saine avant la crise sanitaire. À cette époque, la marque frôlait le million d’exemplaires vendus dans le monde. 

Citroën peut tout de même se féliciter de cette progression. Le constructeur a lancé de nombreuses nouveautés au catalogue au cours des deux dernières années, profitant ainsi des évolutions et de la mutation du marché automobile mondial. 

La Chine, véritable terre de Citroën 

En Europe, Citroën se porte très bien représentant ainsi plus de 78% de ses ventes. Sans grande surprise, la France pointe en tête avec 228 479 véhicules vendus. Tandis que l’Espagne (69 941 ventes) et l’Italie (79 342 véhicules vendus) figurent parmi les meilleurs pays pour la marque. Au total, 648 140 unités ont été écoulées sur le marché européen. Mais, entre 2020 et 2021, Citroën enregistre une progression de seulement 1,2% sur le Vieux Continent. Pas de quoi se réjouir face à une concurrence rude. 

Mais le trésor du constructeur se trouve en réalité ailleurs. En effet, depuis de nombreuses années maintenant, Citroën voue un attachement tout particulier au marché asiatique. Résultat, la Chine lui a permis de signer une belle performance commerciale avec 41 391 exemplaires vendus, soit une croissance de 101,7% l’année dernière par rapport à 2020. 

Un succès qui s’explique notamment par l’intérêt porté au C5 X. Présenté en avril dernier, ce crossover fait un véritable carton auprès des automobilistes chinois. La marque a enregistré plus de 12 000 immatriculations après seulement trois mois de commercialisation. Fabriqué en Chine, ce modèle est sur le point de devenir un best-seller local. 

Vincent Cobée, le directeur de Citroën, a souligné au micro de BFMTV que « cela fait quelque temps que nous travaillons sur le sujet chinois, les premiers signes positifs commencent à apparaître ». Il rappelle que « Citroën est présent en Chine depuis des dizaines d’années avec une notoriété dans le pays, et avec des succès commerciaux. Je pense que cette culture de Citroën, ce design particulier décalé, peut entrer en résonance avec une partie de la clientèle chinoise. C5X est en train de devenir un succès au-delà de nos attentes ».

 La C3, des arguments infaillibles 

Ill faut dire que Citroën n’aurait pas pu enregistrer de telles ventes sans le succès de sa C3. La citadine plaît toujours autant, grâce notamment à une version restylée bien ancrée sur le marché. 

En 2021, la C3 s’est écoulée à 199 295 exemplaires dans le monde. C’est de loin le modèle le plus vendu de la marque représentant ainsi 25% des ventes mondiales de Citroën. Une hausse à deux chiffres qui prouve ainsi l’engouement infaillible des clients pour cette citadine. 

Mais la C3 n’est pas la seule à participer au rayonnement de la firme aux chevrons. Les clients apprécient tout particulièrement le C3 Aircross. Le SUV pointe en deuxième position, derrière la C3 avec près de 77 000 ventes en 2021. Son grand frère, le C5 Aircross, culmine quant à lui à 76 363 livraisons dans le monde. En réalité, les trois SUV de la marque ont enregistré des volumes de ventes similaires. Commercialisé depuis fin 2020, le nouveau C4 Aircross réalise un très bon début de carrière puisque la marque a réalisé 73 000 livraisons à travers le monde.

Alors que le groupe Renault prévoit de déployer une gamme 100% électrique à partir de 2030, chez Stellantis, rien n’a pour le moment été annoncé. Pourtant, la ë-C4, la version 100% électrique de la compacte, pointe à la 4e place du segment C-BEV (voitures électriques avec batterie) au niveau européen avec 9% de part de marché. 

L’autre véhicule 100% électrique de la marque, la micro-citadine AMI, a vu ses ventes plus que tripler l’an dernier, passant ainsi de 2 719 livraisons en 2020 à 9 183 ventes en 2021. Destiné à une clientèle jeune et branchée, ce biplace électrique est disponible en France et en Italie depuis deux ans. En 2021, le modèle a pris d’assaut l’Espagne, la Belgique et le Portugal. Certains pays comme la Turquie, la Grèce et le Maroc ont été séduits par la micro-citadine et permettent aux utilisateurs de la louer à la journée. 

Toujours présente sur le marché des utilitaires légers, Citroën détient 6,3% de part de marché en Europe. Le Berlingo Van pointe en tête avec 79 124 nouvelles immatriculations, devant le Jumper (71 203) et le Jumpy (45 857). 

La marque aux chevrons ne devrait pas lancer de nouveaux modèles dans les prochaines années. En 2022, Citroën lancera sa C5 X en France. Les C4 Aircross et C3 bénéficieront d’une mise à jour à la fin de l’année. Le constructeur se focalisera ensuite sur une gamme davantage électrifiée. 

 

Vous aimerez aussi...

Quel Renault Captur II d’occasion à moins de 25 000 € ?

Quel Renault Captur II d’occasion à moins de 25 000 € ?

Lire la suite
Skoda Enyaq Coupé iV : le nouveau SUV en vogue 

Skoda Enyaq Coupé iV : le nouveau SUV en vogue 

Lire la suite
Les tendances du marché automobile

Les tendances du marché automobile

Lire la suite
la Dacia Sandero : numéro 1 des ventes en 2022

la Dacia Sandero : numéro 1 des ventes en 2022

Lire la suite