Une hybride, oui ! Mais laquelle ?

Temps de lecture estimé : 11 minutes.

Quelle est la meilleure voiture hybride non rechargeable ?

Les meilleures voitures hybrides par catégorie

 

Micro-hybridation, full-hybrid (hybride non rechargeable) et hybride rechargeable : toutes technologies confondues, on distingue plusieurs centaines de modèles hybrides actuellement sur le marché. À défaut de tous les référencer, nous vous proposons de découvrir les meilleures voitures hybrides non rechargeables, et ce, catégorie par catégorie.

 

Les 3 meilleures citadines hybrides

 

La Toyota Yaris Hybrid

Apparue dès 2012, la Toyota Yaris Hybrid a pendant longtemps été seule sur le segment des citadines et polyvalentes hybrides. Depuis sa 4e génération, dévoilée en 2020, la Japonaise développe 116 chevaux en cumulé grâce à son moteur trois cylindres. Mais, surtout, elle a conservé son excellente maniabilité, sa faible consommation (entre 3,8 et 4,3 litres/100 km en cycle mixte) et sa belle habitabilité. Toujours produite en France, la nouvelle Toyota Yaris Hybrid reste la reine de sa catégorie, et ce, malgré un prix en légère hausse : à partir de 21 950 €.

 

La Honda Jazz e:HEV

Après avoir abandonné sa version hybride pour sa 3e génération, la Honda Jazz est désormais uniquement proposée en version full-hybrid. Malgré un prix légèrement plus important que la Yaris (à partir de 22 510 €) et une puissance limitée (109 chevaux), la Honda Jazz e:HEV se montre appréciable de par sa consommation (4,5 à 4,8 l/100 km), son aisance en ville et sur route, son habitacle spacieux et modulable ou encore sa belle dotation.

 

La Renault Clio E-Tech

Apparue au catalogue en janvier 2020, la Renault Clio E-Tech dispose d’une puissance de 140 chevaux grâce à son moteur atmosphérique, épaulé de deux motorisations électriques. Malgré sa boîte de vitesses automatique pouvant déconcerter, la citadine tricolore se montre très énergique et affiche une consommation limitée (4,3 l/100 km). On peut néanmoins regretter le faible volume de son coffre, ainsi que son prix plus élevé que ses rivales : à partir de 23 450 €.

 

Les 3 meilleures compactes hybrides

 

La Toyota Prius

Produite depuis 1997, la Toyota Prius reste la référence sur le marché de l’hybride classique. Depuis sa 4e génération, dévoilée en 2016, la compacte fait encore mieux que par le passé, que ce soit en matière de consommation (4,2 à 4,6 l/100 km), d’habitabilité, de finition et d’agrément de conduite. Le prix de la Toyota Prius a néanmoins été revu à la hausse : à partir de 30 950 €. Rien n’empêche non plus d’opter pour sa version hybride rechargeable, la Prius +, qui affiche une autonomie 100 % électrique de 50 kilomètres (à partir de 36 900 €).

 

La Toyota Corolla

Ayant pris la place de l’Auris à partir de 2019, la Corolla n’est désormais plus disponible qu’en deux versions hybrides : l’une de 122 chevaux, l’autre de 180 chevaux. Affichant des caractéristiques similaires (vitesse maximale de 180 km/h, consommation inférieur à 4 l/100 km, etc.), les deux Toyota Corolla se ressemblent aussi en ce qui concerne leur présentation, leurs équipements et leur confort irréprochables. On peut néanmoins regretter le prix plus élevé de la Corolla 180h (à partir de 30 250 € contre 28 250 €), tandis que la Corolla 122h manque un peu de mordant sur route.

 

La Hyundai Ioniq Hybrid

Commercialisée depuis 2016 et restylée en 2019, la Hyundai Ioniq Hybrid entend concurrencer directement la Toyota Prius. Malgré des performances sur route légèrement inférieures et un espace arrière moins généreux, la berline compacte coréenne séduit par sa sobriété (4,5 l/100 km), son très grand coffre (440 litres), sa garantie 5 ans et son prix très raisonnable : à partir de 28 050 €. Autre avantage : la Hyundai Ioniq se décline en version hybride rechargeable et 100 % électrique.

 

Les 3 meilleures routières hybrides

 

La Lexus ES 300h

Au rang des berlines routières hybrides prémium, la Lexus ES 300h est sans conteste une référence. Sa 7e génération, commercialisée depuis 2019 et restylée en 2021, ne manque pas d’atouts : une puissance combinée de 218 chevaux, une vitesse maximale de 180 km/h, 8,9 secondes pour réaliser le 0 à 100 km/h et une consommation mixte aux alentours de 5 l/100 km. Malgré un comportement sur route pas forcément très dynamique, la Lexus ES 300h se rattrape par un niveau de prestations haut de gamme, le tout pour un prix raisonnable au vu de ce que propose la concurrence allemande : à partir de 49 670 €.

 

La Toyota Camry

Moins haut de gamme et, par conséquent, moins onéreuse (à partir de 38 100 €), la Toyota Camry constitue une alternative crédible à la Lexus ES 300h sur le segment des berlines routières. Depuis son restylage de 2020, la Nippone se rapproche d’ailleurs de sa rivale, que ce soit en matière d’espace intérieur, de volume de coffre (524 litres), de puissance (218 chevaux) et de performance (8,3 secondes au 0 à 100 km/h). Bien qu’il soit possible de chipoter sur son dynamisme, la Toyota Camry de 8e génération affiche un rapport qualité/prix difficilement atteignable.

 

La Lexus LS 500h

Beaucoup plus onéreuse que ses deux compatriotes (à partir de 97 000 €), la Lexus LS 500h n’a aucune concurrence sur le segment des routières hybrides luxueuses, ses deux principales rivales étant hybrides rechargeables (la Mercedes Classe S et la BMW Série 7). Restylée en 2020, la Japonaise offre tout le confort d’une limousine : une conduite ultra souple, une insonorisation irréprochable, un espace arrière digne des plus grandes et une capacité à absorber le moindre choc. Réservée à quelques chanceux, la Lexus LS 500h incarne certainement ce qu’il se fait de mieux sur le full-hybrid à l’heure actuelle.

 

Les 3 meilleures familiales hybrides

 

La Ford Mondeo Hybrid

Bien que sa 4e génération sortie en 2014 soit un peu vieillissante, la Ford Mondeo est l’une des rares à proposer une vraie familiale full-hybrid. Loin d’être irréprochable, l’Américaine reste malgré tout un choix crédible, notamment en raison de ses performances honorables, de sa consommation maîtrisée (4,2 l/100 km) et de son fonctionnement tout en douceur. On peut néanmoins regretter son faible volume de coffre et sa direction pas toujours très précise, surtout au vu de son tarif : la Ford Mondeo Hybrid est proposée à partir de 39 300 €.

 

La Lexus IS 300h

Présentée en 2020, la 4e génération de la Lexus IS 300h a des allures de familiales sportives sur le papier : une puissance de 223 chevaux, une vitesse maximale de 200 km/h et un 0 à 100 km/h expédié en 8,3 secondes. Mais avec un prix débutant à partir de 41 640 €, la Nippone peu légèrement décevoir, notamment en raison de son manque de dynamisme, principalement dû à une boîte de vitesses automatique un peu inerte. Une déception facile à oublier, la 4e génération de la Lexus IS 300h n’étant pas commercialisée pour le moment en Europe, illustrant surtout l’abandon du segment des familiales au profit des SUV par les constructeurs.

 

La Toyota Corolla Touring Sports Hybrid

À défaut d’une véritable familiale hybride, il est toujours possible de se rabattre sur la déclinaison break de la Toyota Corolla : la Touring Sport Hybrid. Commercialisée depuis 2018, elle est disponible en deux versions (122h et 180h). Toutefois, c’est bien le moteur de 180 chevaux qui nous séduit, celui-ci réussissant l’exploit d’allier sobriété et performance. On apprécie également l’excellent compris entre confort et dynamisme, sa belle dotation et son coffre généreux, le tout pour un prix raisonnable : à partir de 25 250 € pour le 122h et 33 050 € en 180h. Les grandes familles pourront néanmoins déplorer la faiblesse de l’espace arrière, un comble pour un break.

 

Les 3 meilleurs SUV hybrides

 

Le Hyundai Kona Hybrid

Depuis 2018, le petit SUV urbain peut compter sur une version hybride pour élargir sa gamme. Pas forcément le plus performant (puissance de 141 chevaux, 11,6 secondes pour le 0 à 100 km/h, etc.), le Hyundai Kona Hybrid a d’autres atouts à faire valoir : une conduite souple en ville, une dotation de qualité et une consommation limitée (environ 5 l/100 km). Il se distingue surtout de la concurrence par son prix imbattable à ce niveau de prestations : à partir de 24 050 €.

 

Le Renault Captur E-Tech 145

Bien que la concurrence soit très rude, c’est au Renault Captur E-Tech 145 que notre préférence va sur le segment des SUV compacts hybrides. Pour sa première incursion en full-hybrid, le Français n’a déjà pas grand chose à envier à ses rivaux. Presque constamment en mode 100 % électrique en ville, il offre une conduite douce et souvent silencieuse, en plus d’afficher une consommation réduite pour le segment (environ 5 l/100 km). Bien que l’on puisse regretter sa boîte à crabots et son moteur thermique parfois bruyant, le SUV tricolore met tout le monde d’accord grâce à son comportement routier et son excellente présentation intérieure. De quoi vite faire oublier ses déclinaisons essence et hybride rechargeable, d’autant plus que son tarif est pour le moins attractif : le Renault Captur hybride est à partir de 27 100 €.

 

Le Toyota RAV4 Hybrid

Au rayon des grands SUV hybrides, le RAV4 conserve une longueur d’avance, bien que la concurrence s’intensifie (Honda CR-V, Hyundai Santa Fe Hybrid, Lexus NX 300h, etc.). Offrant 218 chevaux en traction ou 222 chevaux en transmission intégrale, le Toyota RAV4 Hybrid reste sûr de sa force grâce à des consommations maîtrisées (5,6 à 5,7 l/100 km), un coffre généreux (580 litres), de belles relances et des suspensions très efficaces. Son prix reste lui aussi acceptable (à partir de 37 900 €), surtout en comparaison de sa déclinaison hybride rechargeable facturée plus de 52 000 € au minimum.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Attention à choisir la technologie adéquate : micro-hybridation, full-hybrid ou hybride rechargeable.
  • L’offre en hybride classique a tendance à diminuer, au profit de l’hybridation légère et de l’hybride rechargeable.
  • À mi-chemin entre thermique et électrique, l’hybride peut être une solution pertinente pour franchir le cap du 100 % électrique.

 

LE POINT DE VUE DE LAURIE

« En plus de ne plus être éligibles au bonus écologique, les voitures full-hybrid peuvent vous réserver une surprise de poids : être soumises à un malus écologique, tout particulièrement chez les SUV. Un élément sur lequel être vigilant avant de jeter votre dévolu sur un modèle. »

Vous aimerez aussi...

Les voitures autonomes de Tesla : un avenir automobile 100% autonome est-il envisageable ?

Les voitures autonomes de Tesla : un avenir automobile 100% autonome est-il envisageable ?

Lire la suite
Essai : La dernière Polo VW 2021 restylée

Essai : La dernière Polo VW 2021 restylée

Lire la suite
Comment éviter l’arnaque quand on achète une voiture d’occasion ?

Comment éviter l’arnaque quand on achète une voiture d’occasion ?

Lire la suite
Essai Skoda Fabia 3 (2020) : toujours dans le coup

Essai Skoda Fabia 3 (2020) : toujours dans le coup

Lire la suite